Célébration des 60 ans de l'indépendance à Grand-Bassam: Jean-Louis Moulot confie la Côte d'Ivoire à Dieu





Cote d'Ivoire,Grand-Bassam,Jean-Louis Moulot



 La célébration de  l'an 60 de l'indépendance de la Cote divoire a eu un cachet spécial à Grand Bassam ce vendredi 7 août 2020. 
Une cérémonie, sobre à cause de la crise sanitaire de la Covid 19, marquée par la prise d'armes qui s'est déroulée dans la cour de la sous-préfecture, en présence des autorités administratives et une messe d'action de grâce célébrée  par Monseigneur Raymond Ahoua, Évêque du Diocèse de Grand-Bassam, en la cathédrale Sacré Cœur du quartier France.
Au terme de cette célébration eucharistique, Monseigneur Ahoua s'est dit honoré  car elle s'est déroulée dans la première église catholique de Côte d'Ivoire ouverte en 1895. "Cette célébration a un caractère profondément historique car l'histoire de ce pays se conjugue avec le religieux, avec Dieu, surtout partant du fait que nous sommes à Grand Bassam, porte de la foi et première capitale de notre pays", a t-il expliqué, avant d'exhorter les populations à continuer de se tourner vers Dieu lorsque qu'elles se sentent faibles.
Le maire Jean-Louis Moulot a pour sa part  dit qu'il fallait à l'occasion de ces 60 ans de l'indépendance de la Côte d'Ivoire, rendre grâce à Dieu pour le chemin parcouru et lui confier également les échéances électorales à venir. 
"Cett année coïncide avec le 125e anniversaire de l'église catholique en Cote d'Ivoire. Il était donc important d'établir ce parallèle  entre le religieux et le politique pour aller de l'avant", a t-il affirmé.
Une belle cérémonie qui a vu la participation du Sénateur Ollo Germain, vice-président du Senat, de la sénatrice Richmond, des rois de Moossou et de Grand-Bassam, du corps préfectoral et de la population.
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Assemblée générale Fif : Voici toutes les précisions

Amichia François: la discorde entre Bédié et Ouattara a causé le coup d'etat de 1999 et la rebellion de 2002