Hong Kong : un patron de presse arrêté





Arrestation,patron,presse,prequisition


 

Le magnat hongkongais Jimmy Lai a été arrêté lundi 10 août, avant que son groupe de presse ne soit perquisitionné, au nom de la loi controversée sur la sécurité.

En effet, il s'agit d'une nouvelle étape dans la reprise en main musclée de l’ex-colonie britannique par la Chine. Le richissime septuagénaire a été interpellé chez lui vers 7 heures, ( heure de chine) a indiqué l'un de ses proches collaborateurs, ajoutant que d'autres membres de son groupe de presse avaient aussi été arrêtés.

 Dans un communiqué, la police a fait état de sept arrestations pour des soupçons de collusion avec des forces étrangères.

En fin de matinée à Hong Kong, des dizaines de policiers se sont présentés au siège du groupe de presse, situé dans  une zone industrielle du quartier de Lohas Park. Ils ont ordonné aux journalistes de se lever et de s'aligner pour des vérifications d'identité, alors que d'autres fouillaient la salle de rédaction. Jimmy Lai a été amené sur les lieux.

Pour beaucoup de Hongkongais engagés dans la mouvance pro démocratie, le magnat de la presse est un héros, un patron de tabloïd qui a bâti sa fortune seul, et le seul patron de presse hongkongais qui tienne tête au pouvoir central chinois.

                                

Khady Sanogo (Stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

RHDP : Les révélations de Soro qui créent la suspicion

Football/ Mtn Ligue1 ( 23e journée) : l'Asec et l'Africa se neutralisent (1-1)