Algérie : le journaliste Khaled Drareni condamné à trois ans de prison





algerie-le-journaliste-khaled-drareni-condamne-a-trois-ans-de-prison


Le journaliste algérien Khaled Drareni, en détention provisoire depuis la fin mars, a été condamné, ce lundi 10 août, à trois ans de prison ferme, a annoncé à l'AFP , Nouredine Benissad, un avocat de son collectif de défense.

C'est un verdict très lourd pour Khaled Drareni . Trois ans de prison ferme. On est surpris. Le dossier est vide, a déclaré l'avocat, le président de la Ligue algérienne des droits de l'Homme (LADH).

Emprisonné  depuis le 29 mars au centre pénitentiaire de Kolea, près d'Alger, Khaled Drareni était accusé "d'incitation à attroupement non armé" et "d'atteinte à l'unité nationale" après avoir couvert, le 7 mars, dans la capitale algérienne, une manifestation du "Hirak", le soulèvement populaire qui a secoué l'Algérie pendant plus d'un an jusqu'à sa suspension,  il y a quelques mois en raison de la pandémie de Covid-19.

Lors de son procès par visioconférence, Khaled Drareni, âgé de 40 ans, avait rejeté les accusations portées contre lui. Il avait assuré n'avoir fait que son "travail en tant que journaliste indépendant" et avoir exercé "son droit d'informer".

Au cours de l'audience, il lui a été reproché d'avoir critiqué sur Facebook le système politique et d'avoir publié le communiqué d'une coalition de partis politiques en faveur d'une grève générale, selon  Reporters Sans Frontière (RSF).

Les appels à libérer le journaliste se sont multipliés ces dernières semaines. "Les autorités algériennes doivent relâcher immédiatement et sans condition Khaled Drareni, d'autant qu'il n'existe aucune preuve qu'il ait fait autre chose que son métier de journaliste", a plaidé dans un communiqué le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), ONG basée aux États-Unis.

Khady Sanogo

(Stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Des jeunes déversent un liquide sanguinolent devant la résidence d’Henri Konan Bédié

Eau potable pour tous : Le Ministre Laurent Tchagba inaugure plusieurs châteaux d’eau dans le Moronou