Côte d’Ivoire: Le procureur demande à l'Assemblée nationale, l'autorisation d'arrêter Jacques Ehouo





Côte d’Ivoire,Plateau,Poursuites,Ehouo


Le procureur de la République, Richard Adou à,  dans une requête adressée au bureau de l'Assemblée nationale, demandé l'autorisation d'arrêter, le député de la circonscription du Plateau, Jacques Ehouo, "inculpé pour fait de détournement de deniers publics, faux et usage de faux et blanchiment de capitaux", indique un communiqué du procureur dont copie est parevenue à pressecotedivoire.ci. 
Dans le même temps, le procureur a été également saisi par le bureau de l'Assemblée nationale aux fins de "suspension" des poursuites contre le député du centre des affaires.
Richard Adou, citant l'alinéa 3 de l'article 92 de la Constitution a précisé que "seule la chambre dont le député est membre peut demander la suspension de la détention ou de la poursuite, ajoutant qu'il reste toujours dans l'attente de la réponse du Bureau de l'Assemblée nationale.
Jacques Ehouo et l'ancien maire du Plateau, Akossi Bendjo sont poursuivis pour les mêmes chefs d'accusation. Si aucun mandat de dépôt n'a été délivré au député du Plateau, un mandat d'arrêt est lancé contre Noël Akossi Bendjo.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mise place du bureau de l'Assemblée nationale: Des groupes parlementaires de l'opposition quittent l'Hémicycle

Football/ Plus de la moitié de la population mondiale a regardé la coupe du monde 2018