Condamné à 12 mois de prison, S Kelly libéré: Voici ce qui s'est passé





S,Kelly,Hamed Bakayoko,A'Salfo,S Kelly,Hamed Bakayoko,A'Salfo


Condamné à 12 mois de prison avec sursis assortis d’une amende de 200.000 FCFA, le chanteur S Kelly, détenu à la prison civile de Bouaké, a été libéré ce vendredi 14 août 2020.
Selon nos sources, ce dernier a bénéficié de la clémence des autorités après que des artistes dont Traoré Salif (Asalfo), lead vocal du groupe Magic System, aient plaidé auprès du nouveau Premier ministre lors d'une audience que ce dernier leur a accordée  le dimanche dernier. 
"Nous avons l’un des nôtres qui a eu un dérapage et qui est incarcéré à la prison civile de Bouaké. Nous avons donc au nom des acteurs culturels présenté nos excuses au Premier ministre pour les transmettre au président de la République et demander sa clémence afin qu’il soit libéré. nous espérons donc que cela aboutira à sa libération", avait plaidé A'Salfo.
Pour rappel, le chanteur S Kelly a été arrêté et mis en cellule au 1er arrondissement de Bouaké le lundi 3 aout dernier, après qu'il ait publié sur les réseaux sociaux, une vidéo dans laquelle il tenait des propos injurieux à l'encontre du président Ouattara et du ministre Hambak Bakayoko.

Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Enquête de la balance des paiements 2019 : Top départ de la sensibilisation

Gambie: nomination d’un ministre de la Défense, le premier depuis 22 ans