Le gouvernement suspend les manifestations sur la voie publique





Manifestation,suspension,marche,Conseil des ministres


Le gouvernement ivoirien a suspendu les manifestations sur les voies publiques a annoncé ce mercredi, le porte-parole Sidi Touré après un Conseil des ministres.

Cette suspension fait suite aux manifestations qui ont eu lieu ces dernières semaines qui ont été émaillées de violence, d’affrontement intercommunautaire, de destruction de biens.

Dressant le bilan de ces manifestations, le ministre a fait savoir que le bilan provisoire fait état de six morts, 173 blessés, environ 1.500 déplacés et 69 personnes interpellées.

"Tirant les conséquences du bilan humain et matériel de ces manifestations et des risques d’ouverture de poches de conflits communautaires, le Conseil a décidé de la suspension des manifestions sur la voie publique", a indiqué Sidi Touré, ajoutant que cette mesure prend effet ce mercredi court jusqu’au 15 septembre 2020.

 Toutefois, Sidi Touré précise que le gouvernement autorise ces manifestations "seulement dans des enceintes closes ou des espaces dédiés, sécurisés".

Cette décision intervient à deux jours d’une marche projetée par les femmes des plateformes EDS, CDRP, et les partis politiques URD, et Lider.

Elles entendaient ainsi protester contre la décision d’Alassane Ouattara de briguer un 3e mandat.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Marché international des artisanes (MIA 2020): Les choses se précisent

L’argent ou la vie