Transports : Malgré les interpellations du ministère, les tarifs peinent à revenir à la normale





Covid 19,transport


Le ministère des transports après plusieurs rencontres avec les acteurs du secteur du transport dont la dernière date du jeudi 06 aout, a pris des mesures afin que ceux-ci reviennent aux anciens prix d’avant la covid-19. Surtout que ces derniers peuvent désormais prendre le nombre de passagers requis.

Cependant force est de constater que de nombreux transporteurs continuent de trainer les pas dans l’exécution de ces nouvelles mesures.

L’équipe de Presse Côte-d’Ivoire a sillonné quelques communes d’Abidjan et le tronçon Abidjan-Bonoua en passant par Grand-Bassam, Port-Bouet, Treichville  pour s’enquérir de l’effectivité du respect de la chose.  De l’aller au retour sur le tronçon Abidjan –Bonoua (dans le sud comoé) que nous avons effectué, les prix n’ont connus aucune baisse. Avant les mesures de distanciation imposées par la covid-19 , les tarifs sur cette distance étaient de 800 francs CFA (abidjan-bonoua) et 600 francs CFA (abidjan-bassam- gonzagueville )

A la question de savoir les raisons pour lesquelles ils ne reviennent pas sur les anciens tarifs alors qu’ils font le plein des véhicules, certains chauffeurs ont répondu que les choses se feront sûrement dans les jours à venir. D’autres par contre expliquent que la décision  ne dépend pas d’eux, mais plutôt aux propriétaires des véhicules et des gares pour lesquels ils travaillent.

Selon nos sources, les tarifs des cars alliant Abidjan à l’intérieur du pays qui avaient été majorés sont toujours en l’état. Au détriment des passagers qui paient le lourd tribu de cette situation.

A contrario, dans plusieurs autres communes telles que Koumassi, Marcory, Adjamé, Yopougon, etc. les prix sont revenus à ceux d’avant Covid, comme souhaité par les autorités ivoiriennes.

Marie-Claude N’Da (Stagiaire)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Alerte : tentative de coup d’Etat en cours au Mali (de minute en minute)

Côte d’Ivoire/ JIF 2019 : Jean-Louis Moulot surprend les femmes de la Sodexam