Investiture d'Alassane Ouattara pour la présidentielle 2020: Le RHDP France bat le rappel des troupes





RHDP, France, Alassane Ouattara, Diaby Lanciné,



Le samedi 22 aout 2020 a été une journée mémorable pour la grande famille du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) car c’est à cette date que ce parti a investi officiellement Alassane Ouattara comme son candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre prochain. C’était au Stade Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan devant de nombreux militants. 
A l'instar d'Abidjan, Paris, la capitale française a vibré au rythme de cette action historique. En effet, sous l’impulsion de M. Lanciné Diaby, Directeur Exécutif-Adjoint en charge des Militants de l’Extérieur (DEA-ME), les militants et sympathisants RHDP de l’Hexagone et de certains pays d'Afrique se sont mobilisés pour investir leur candidat. 
L’évènement, retransmis en direct sur des écrans géants  a été une sorte de meeting que les militants de France, d'Allemagne, du Maroc, de Tunisie et des États Unis ont organisé pour soutenir la candidature de leur champion. 
"Je voudrais lancer un appel aux Ivoiriens: Arrêtez de vous découper en Côte d’Ivoire. Car la réalité est ici. La preuve de la popularité d’Alassane Ouattara est palpable. La majorité se trouve au RHDP. Les Ivoiriens se reconnaissent en ADO. La vérité est devant vous. Arrêtez d’instrumentaliser la jeunesse ivoirienne. Le 31 octobre 2020, on passe au 1er tour haut les mains", a martelé Johnny Patcheko devant les militants de France.
Comme Patcheko, tous les intervenants avaient ce mot d’ordre à la bouche : la victoire de leur candidat au premier tour de la présidentielle prochaine en Côte d’Ivoire. "Aujourd’hui, vous avez rendu un grand honneur à notre président Alassane Ouattara. Je vous traduis toute ma reconnaissance. Le prochain défi, c’est la victoire au soir du 31 octobre 2020", a soutenu à son tour le Délégué extérieur Gnizako.
Comme toutes les grandes rencontres du RHDP, le rendez-vous de Paris s’est aussi souvenu de l’ancien 1er ministre Amadou Gon Coulibaly, candidat désigné de leur parti mais, qui a été malheureusement rappelé à Dieu le 8 juillet dernier. 
"Je m’engage pour que la victoire d’AGC soit la victoire d’ADO", a déclaré une militante. Avant de s’adresser au public, M. Lanciné Diaby a fait observer une minute de silence en la mémoire de l’illustre disparu. 
"Le 31 octobre 2020, c’est comment ? C’est un coup KO. Allez réveiller l’opposition ivoirienne. Peut-être qu’ils vont se réveiller après le 31 octobre. Une chose est sure, nous n’allons pas nous laisser distraire. Il parait qu’il y un jeune homme qui veut être président en Côte d’Ivoire. Qu’il rentre en Côte d’Ivoire. Ou bien il veut être président sur Facebook ? Je voudrais remercier tout le monde pour l’amour que vous avez manifesté à la Côte d’Ivoire et à Alassane Ouattara. Vous avez démontré à la communauté internationale que vous aimez vraiment Alassane Ouattara. Je voudrais aussi dire merci aux délégations d’Europe qui sont venues se joindre à nous à Paris. Je tire également mon chapeau au RHDP France. Nous avons battu le record du 2 novembre dernier. Mes remerciements vont surtout à l’endroit des militants. En tournant le dos à la violence, nous avons choisi la paix. En tournant le dos au mensonge, nous avons choisi le développement. En tournant le dos à la calomnie et aux fake news, nous avons choisi la réconciliation de tous les enfants de la Côte d’Ivoire. Aujourd’hui, vous vous êtes rassemblé ici pour dire oui à la candidature d’Alassane Ouattara", a insisté M. Lanciné Diaby, Directeur Exécutif-Adjoint en charge des Militants de l’Extérieur (DEA-ME). Avant de préciser les futures batailles pour la victoire du candidat RHDP au scrutin présidentiel du 31 octobre 2020. 

" Le prochain rendez-vous, ce sera à Bruxelles. Très bientôt, nous serons de retour pour le lancement de campagne électorale", a conclu le DEA-ME.
Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Œuvres vivantes et œuvres mortes

Lakota / Kouyaté Abdoulaye (candidat RHDP) : "L’Etat a pris toutes les dispositions pour garantir un vote apaisé"