Démonstration de force du RHDP à Bruxelles: Une responsable du PDCI rejoint Ouattara





RHDP, Diaby Lanciné,


La caravane du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) que dirige le Directeur exécutif adjoint chargé des militants de l’extérieur (DEAME), Lanciné Diaby a travers l'Europe depuis quelques jours donne de bon fruits.
En effet, après Paris le 22 août dernier, c’était au tour de Bruxelles de recevoir les sympathisants du RHDP du Benelux et de l'Europe le samedi 29 août. Malgré les restrictions dues à la pandémie de la covid-19, les militants RHDP sont venus de toute la Belgique et des autres pays européens. "La période n’est pas propice au grand rassemblement à cause de la pandémie avec des règles sanitaires qu’on doit respecter. Mais il y a eu quand même beaucoup de monde. Nous avons un candidat hors-pair. Nous avons quelqu’un dont les compétences sont reconnues de façon internationale. C’est le président Alassane Ouattara", a déclaré Mamadou Ouattara, délégué du Benelux.
La rencontre de Bruxelles a enregistré la participation de nouveaux majeurs, à l'image d'une jeune fille de 18 ans de France qui n'a pas caché sa sympathie pour le président ivoirien. Tout comme la présence remarquée de Mme Aline Nanan Kadjo, Présidente de l’UFPDCI du Benelux, qui a rejoint officiellement le RHDP, en prenant l’engagement de travailler aux côtés de ses frères et sœurs de la DEAME pour assurer une victoire écrasante d’Ado au soir du 31 octobre 2020. 
En véritable pèlerin pour la cause du parti présidentiel, Lanciné Diaby seqt dit heureux d'avoir pris part en personne à ces manifestations de soutien. "Nous avons honoré plusieurs rendez-vous à Paris. On était parti de la place de la Bastille à celle de République. Ce sont des symboles forts de la  France par rapport à la démocratie et à la liberté. Après la France, nous sommes venus à Bruxelles, la capitale de l’Union européenne. C’est une ville qui est au centre de toutes les décisions importantes du monde. Lorsque le président de la République a répondu favorablement à notre appel de briguer le 1er mandat de la 3è république, des voix se sont levées pour dire que nous violons la constitution. Si nous ne réagissons pas, on aura l’impression qu’ils ont raison. Alors, nous apportons la controverse pour dire que les allégations de l’opposition sont infondées et que la candidature d’Alassane Ouattara est légale et légitime. Le bilan de nos rencontres est satisfaisant. Les militants ont toujours répondu massivement à chaque étape. Et nous allons de record en record", a révélé le patron des militants RHDP de l’extérieur. L’étape de la Belgique terminée, la délégation met le cap sur la Suisse.
Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Miss Côte d’Ivoire 2019 : Gueye Tara, la plus belle

Tensions à Béoumi : un recensement des victimes en cours pour leur indemnisation