Réforme dans l’enseignement catholique, le secrétariat exécutif présente les résultats "encourageants" de ses élèves.





Enseignement catholique,Réforme enseignement catholique


Le secrétariat exécutif national de l’éducation national catholique a rendu public, les résultats de ses élèves au titre de l’année scolaire 2019-2020.

Au cours d’un point presse tenu ce jeudi, au Centre d’accueil missionnaire, à Abidjan Plateau, le secrétaire exécutif adjoint, chargé de la pédagogie et des écoles, Cyprien Moh Coutou, a présenté ces résultats "encourageants" de ses élèves, lesquels résultats sont selon lui, les fruits de la réforme engagée depuis peu dans l’enseignement catholique.

Au niveau de l’enseignement général, sur 11.522 candidats présents, 11.484 ont été déclarés admis, soit 99,67%. Au BEPC, l’enseignent catholique enregistre un taux de réussite de 85,41% contre une moyenne nationale de 53,17%, donnant un écart excédentaire de 32,24 %, a relevé M. Moh.

Ce taux est en hausse par rapport à l’année 2019 où l’enseignement catholique a enregistré un taux de réussite de 82,10 %.

Au BAC général, l’enseignement catholique a réalisé un taux de 64,75 % contre 40,08 sur le plan national. Mais ce taux est en baisse par rapport à 2019 où l’enseignement a réalisé 74,26% de réussite.

Au BAC B et G, les taux de réussite sont respectivement de 45,10 et 76,40%.

S’agissant de la formation professionnelle, on note que le CAP tertiaire a réalisé un taux de réussite de 94,44 % contre une moyenne nationale de 83,47%, quand le CAP industriel s’en sort avec 87,50 % contre 82,29 % sur le plan national.

Pour les BT tertiaire et industriel, c’est 90,28 et 86,49 % de réussite.

"Ces résultats, en étroits liens avec l’un des objectifs de la réforme sont encourageants car ils sont tous au-dessus des différentes moyennes nationales", s’est félicité Cyprien Moh qui a saisi l’occasion pour adresser ses vives félicitations à tous les acteurs et membres de la communauté éducative, notamment les apprenants, les chefs d’établissements et aux personnels enseignants et non enseignants pour leur sollicitude à l’égard des apprenants. Mais aussi au Clergé pour tout l’accompagnement dont a bénéficié tous les acteurs.

Revenant sur les reformes, il a souligné qu’un travail pluridimensionnel est en cours tant au niveau pédagogique par la création des inspections de l’académie régionale de l’éducation catholique, la redynamisation et le renforcement des antennes pédagogiques qu’au plan de la pastorale éducative.

Il a en outre rassuré que ces réformes vont se poursuivre dès l’entame de l’année scolaire 2020-2021 afin d’ouvrir de nouvelles perspectives à l’école catholique.

Le secrétaire exécutif adjoint, chargé de la pédagogie et des écoles a adressé ses remerciements au président de la Conférence des évêques catholiques de Côte d’Ivoire dont les actions ont permis de maintenir tous les emplois et salaires du personnel en cette période de crise sanitaire mondiale.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Molaré '' Je n'étais pas en guerre avec Arafat dj'

Communiqué du Conseil des ministres du mercredi 18 novembre 2020