Conférence de presse à la cathédrale, Adjoumani réagit: “cet acte est pour la paix et la postérité”





Adjoumani,Rhdp,Cathédrale,Eglise catholique


Malgré les critiques qui tonnent depuis sa conférence de presse à la cathédrale Saint-Paul d’Abidjan-Plateau, Kobénan Kouassi Adjoumani ne lâche rien.

Recevant le mouvement pour la République (MPR),  vendredi à son cabinet, le Ministre et porte-parole du RHDP, a affirmé avoir posé cet acte pour la « postérité», mais aussi pour la « paix » dans le pays.

Tout en déplorant les critiques, Adjoumani a expliqué que l’acte posé visait à rappeler à l’évêque Kutwa, qu’il est une autorité hautement spirituelle. Par conséquent, il n’avait pas besoin de faire une telle déclaration.

« En tant qu’homme spirituel, il avait la possibilité de venir voir le président avant même qu’il ne voyage.  Il est le cardinal de tout le monde. Nous aussi nous faisons vivre l’Eglise, dans nos régions, mais pourquoi diantre peut il parler de cette façon ? nous avons voulu donc en posant cet acte, ramener la paix», a déclaré  “l’éléphant du Zanzan”.

Adjoumani a démenti en outre n’avoir jamais envoyé quelqu’un prendre une salle à la cathédrale dans la perspective de faire une réunion avec les femmes du Zanzan.

Selon  lui, ces mensonges, visent à le « déstabiliser »,étant donné qu’ il porte la voix du RHDP.  Toutefois, il n’a pas manqué de rappeler que ” C’est peine perdue (…) », Car dira t-il  « Pour qu’Alassane Ouattara puisse gagner au 31 octobre 2020. Il fallait des sacrifices et ce sacrifice » il fait « partir des hommes de sacrifice».

Saluant son acte, le Porte-Parole du MPR, Doumbia Major a qualifié  celui-ci d’historique, en ce sens qu’il rappelle aux guides religieux leurs devoirs de demeurer neutres dans le jeu et le débat politique.

 

lire la suite sur lexpression.ci

En lecture en ce moment

La Fif suspend pour 2 ans le porte-parole du GX, Armand Gohourou Désiré

Cameroun : nouvel enlèvement de l’opposant Ni John Fru Ndi