CPI : "Laurent Gbagbo ne méritait pas 8 années de sa vie gâchées par les machinations de la France" (Rawlings)





CPI,Gbagbo,Jerry Rawlings


L’ex-président du Ghana, Jerry John Rawlings, a estimé que l’ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, détenu depuis 2011 à la Cour pénale internationale (CPI), ne méritait pas d’avoir huit années de sa vie gâchées.
"Un vrai patriote africain est libre. Laurent Gbagbo, malgré ses faiblesses humaines, ne méritait pas d’avoir huit années de sa vie gâchées par les machinations de la France et de Sarkozy, ainsi que de leurs alliés occidentaux", indique une déclaration de l’ancien président ghanéen, après la libération de Gbagbo et de son co-détenu Charles Blé Goudé.
Poursuivis pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, après les violences postélectorales de 2010-2011, Laurent Gbagbo et son ministre de la Jeunesse, Charles Blé Goudé, sont en jugement depuis 2011 et 2014 à la CPI.
A l’issue de l’audience de ce mardi, la Cour a prononcé l’acquittement des accusés et ordonné leur libération "immédiate".
Cette annonce a provoqué des scènes de liesse populaire dans plusieurs communes, notamment dans sa ville natale Gagnoa, et Yopougon, commune reconnue comme son fief.
Dans cette célébration, Jerry Rawlings appelle à se souvenir de tous ceux qui ont sacrifié leur vie pour la vraie émancipation de l’Afrique, "notre continent". 
Il dit espérer que cette libération "servira de nouveau départ pour la Côte d’Ivoire, une source d’unité et non de division, de force et non de faiblesse".

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Alain Lobognon formel: "il y a de l’argent pour financer les cartes nationales d’identité"

Assemblée générale annuelle de Inner Wheel : Jean Claude Kouassi convaincu que cette assemblée va donner les armes de lutte contre la drépanocytose