Sommet de la CEDEAO : le président Buhari du Nigeria s’élève contre les 3e mandats





3e mandat,Muhammadu Buhari,Alassane Ouattara,Condé,Ibrahim Boubacar Keita,CEDEAO


Au cours du sommet des chefs d'État de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), le président nigérian, Muhammadu Buhari, a appelé ses homologues au respect de leurs Constitutions respectives.
"Il est important qu'en tant que dirigeants de nos différents États membres de la CEDEAO, nous respections les dispositions constitutionnelles de nos pays, notamment en ce qui concerne la limitation des mandats. C'est un domaine qui génère des crises et des tensions politiques dans notre sous-région", a déclaré le président du Nigeria cité par une dépêche de la BBC.
Trois présidents de la sous-région ouest africaine ont émis le voeux de briguer un 3e mandat. Au Mali, cette annonce a entraîné un soulèvement populaire qui s'est terminé par un coup d'État de la junte militaire contre le régime du président Ibrahim Boubacar Keita. En Guinée et en Côte d'Ivoire, les présidents Condé et Ouattara entendent chacun se présenter pour un 3e mandat.
Les propos de Muhammadu Buhari font suite à ceux déjà prononcés par le président de la Guinée-Bissau, Umaro Sissoco Embaló, qui soutenait que les 3e mandats sont aussi des coups d'État".

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Levée de fonds pour payer l’amende de Yodé et Siro : La réponse du duo aux fans

Bonne gouvernance : Mo Ibrahim à Abidjan pour les rencontres annuelles de sa Fondation