L’Etat ivoirien entend construire une usine de stockage de gaz butane d’une capacité de 12 000 tonnes





Gaz Butane


L’Etat de Côte d’Ivoire entend  construire une usine de stockage de gaz butane d’une capacité de 12 000 tonnes, d’un coût global de 23,9 milliards de francs CFA, à la faveur de la politique de vulgarisation de l’utilisation du gaz butane pour freiner la déforestation et  sauvegarder l’environnement.

Cette mesure permettra au pays d’augmenter de 60% ses capacités de stockage, de façon à faire passer notre autonomie de consommation de 15 à 27 jours, a déclaré le porte parole du gouvernement, le ministre Sidi Touré, lors du Conseil des ministres, mercredi 9 septembre 2020.

Et ce, grâce à la création d’un nouvelle société de gestion du gaz butane, dénommée SAPET Energy S.A., issue d’une convention de partenariat entre l’entreprise nationale Petroci holding et la société Sahara International. Le Conseil a adopté, à cet effet,  un décret autorisant la prise de participation de PETROCI au capital social de la Société SAHARA PETROCI Energy S.A., en abrégé SAPET Energy S.A,

A cet égard, le gouvernement ivoirien compte, notamment, renforcer les capacités nationales de stockage et de sécuriser l’approvisionnement de notre pays en gaz butane pour combler la forte croissance de la consommation du gaz butane en Côte d’Ivoire, ces dernières années, passant de 154 000 tonnes en 2012 à 380 000 tonnes en 2019.

Selon les prévisions, le niveau de consommation atteindra 930 000 tonnes à l’horizon 2030 pour une capacité de stockage globale de 20 000 tonnes. Pour soutenir cette forte demande, plusieurs investissements ont été réalisés pour accroître les capacités de stockage ainsi que les capacités de production des centres emplisseurs, a soutenu le ministre de la Communication et des Médias.

(AIP)

nmfa/ask

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Actions de développement et de cohésion sociale : Michel Noufé reçoit une double distinction

BEPC 2020 : voici où trouver les résultats