Incarcération des députés pro-Soro : l'Assemblée parlementaire francophone veut dépêcher des émissaires en Côte d’Ivoire





Incarcération des députés,pro-Soro,Assemblée parlementaire francophone,APF,Côte d'Ivoire


La commission politique de l'Assemblée parlementaire francophone (APF) veut envoyer des émissaires en Côte d'Ivoire pour s'enquérir de la situation des députés pro-Soro incarcérés.
" L’APF continuera à suivre avec la plus grande attention la situation en Côte d’Ivoire. La Commission politique de l’APF estime cependant qu’une mission devrait être dépêchée sur place pour constater et apprécier les faits", écrit l'institution dans une note.
Des députés ivoiriens sont incarcérés depuis plusieurs mois. Il s'agit des parlementaires Alain Lobognon, Kanigui Soro, Soumaila Yao, Loukimane Camara et Kando Soumahoro. Début 2020, l'APF " avait déjà fait part de sa préoccupation et s’était dit « attentive au respect du statut du parlementaire".
Lors d'une réunion datant du 29 mai, le Comité des droits de l'Homme de l'Union interparlementaire s'était déjà inquiété de la situation de ces députés de l'opposition.
" Aujourd’hui, la situation de ces parlementaires reste inchangée. L’APF, fidèle aux valeurs de la démocratie et au respect de la liberté d’opinion et d’expression, déplore cette situation", peut-on lire dans cette note de l'Association parlementaire francophone. C'est pourquoi, elle estime qu'il faut dépêcher sur place des émissaires pour constater et apprécier les faits.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Un jumelage entre le jardin botanique de Bingerville et celui de Nancy (France) en projet

Fête des mères et des pères : Les journalistes et communicateurs catholiques comblés