Présidentielle 2020 : "Le PDCI a choisi une candidature de revanche" (KKB)





Présidentielle,investiture KKB,Candidature de revanche,PDCI,Kouadio Konan Bertin


L’ancien président de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Kouadio Konan Bertin, candidat à l’élection présidentielle d’octobre 2020 n’a pas manqué de lancer des piques à sa formation politique à l’occasion de son investiture en tant que candidat indépendant.

"Ma famille politique, le PDCI-RDA a hélas choisi la voix d’une candidature de revanche avec pour seul objet, la reconquête d’un pouvoir perdu, tournant ainsi le dos aux enseignements de son créateur", a laissé entendre Kouadio Konan Bertin, devant une foule nombreuse, composée pour la plupart de jeunes.

Candidat à la candidature pour le choix du candidat devant représenter le PDCI-RDA à l’élection présidentielle, le dossier de KKB a été rejeté, laissant libre cours au président dudit parti, Henri Konan Bédié, rappelle-t-on.

Il a fait savoir que sa formation politique a interdit tout débat démocratique interne. Pour lui, le PDCI en agissant ainsi, "s’éloigne davantage de l’exigence d’union du peuple ivoirien et promeut l’affrontement là ou la concorde démocratique l’impose".

"Face à cette situation de périls imminent, face à l’incurie des partis j’ai décidé, encouragé par des dizaines de milliers de nos concitoyens de prendre mes responsabilités, oui, j’ai décidé de présenter ma candidature à l’élection présidentielle", a-t-il expliqué. Une décision qu’il dit avoir prise en conscience par amour pour son pays et par considération à l’égard de ses compatriotes.

Cette investiture intervient deux jours après la suspension temporaire de KKB du PDCI pour "insoumission aux décisions du parti et indiscipline notoire".

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Cérémonie d'investiture du candidat du RHDP: Voici le plan de circulation à Abidjan samedi

France: Le mercure continue de grimper, la canicule s’installe