Mamadou Koulibaly : "Nous ne pouvons pas compter sur la Cedeao, l’Ua et l’union européenne, pour venir mettre de l’ordre dans notre pays"





Meeting de l'Opposition,Jeudi,c'est Koulibaly,élection


Le président fondateur de Liberté et démocratie pour la République (LIDER), Mamadou Koulibaly, candidat dont le dossier a été rejeté par le Conseil constitutionnel, a demandé au peuple de Côte d’Ivoire de se rendre massivement au stade Félix Houphouët-Boigny où est prévu un meeting de l’opposition, afin de dire « non » à un autre mandat d’Alassane Ouattara à la tête du pays.

Pour lui, il ne s’agit pas d’un problème de parti politique. "Au-delà à de nos militants, de nos sympathisants, il s’agit du peuple de Côte d’Ivoire, de vous tous. Il s’agit de l’avenir de votre pays, de vos enfants, de votre avenir, de votre quotidien", a déclaré, jeudi, Mamadou Koulibaly, dans sa tribune hebdomadaire, dénommé " jeudi, c’est Koulibaly ".

La transformation du pays, selon lui, ne va pas se faire par procuration, ajoutant, "nous ne pouvons pas nous asseoir, nous plaindre et compter sur la Cedeao, l’Union africaine, l’Union européenne, les Etats-Unis pour venir mettre de l’ordre dans notre pays".

Poursuivant, Mamadou Koulibaly a fait savoir à ceux qui pensent que c’est une affaire d’élection qu’ils se trompent. "Il s’agit d’une affaire de valeur de notre société", a-t-il estimé, évoquant plusieurs griefs contre Ouattara, notamment, le non-respect de la Constitution, l’école qui, selon lui, n’est pas au mieux de sa forme avec les classes surchargées, les ouvrages bourrés de fautes, des enseignants qui se foutent de la formation des apprenants.

"Nous sommes en train de construire progressivement avec M. Ouattara, une société de mensonge, de tricherie, de faux et usage de faux", a déduit M. Koulibaly, ajoutant : "M. Ouattara est là pour déprogrammer notre société. C’est une génération que nous perdons de façon séquentielle".

"Ouattara cultive le crétinisme dans notre pays, produire une société invalidante pour que sur 15 ans, 20 ans, 30 ans nous ne puissions pas nous en sortir. Ces gens qui sont formés ces 10 dernières années ne sont pas formés selon les normes correctes de la formation. Avec lui, le système s’est complètement écroulé", a-t-il dit. Ajoutant qu’avec tout ce dysfonctionnement, les citoyens qui sont formés vont fonctionner à environ 38 % de leur potentiel.

"On est assis et on pense que le président de la République va tout faire, les opposants vont tout faire. Non. voilà de bonnes raisons qui devraient vous amener à dire non à cette forfaiture, non à cette société, non à ce 3e mandat et à vous mobiliser pour sortir pour qu’ensemble nous arrêtions ce qui est en train d’arriver", a expliqué M. Koulibaly. Concluant que "le dictateur n’a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple souverain ne se lève pas pour relever le défi ".

Lambert KOUAME         

En lecture en ce moment

La Mugef-ci réalise un excédent de plus de 300 millions de francs CFA pour l’exercice 2018

Coronavirus : Rumeurs sur des touristes à Sassandra , Aucun italien parmi eux