Après le meeting de l'opposition, Soro Guillaume tâcle le ministre français, Jean Yves Le Drian





Jean Yves le drian


Après le meeting de l'opposition,  Soro Guillaume tâcle le ministre français, Jean Yves Le Drian

 Le ministre francais des Affaires étrangères,  Jean Yves Le Drian, s'est récemment prononcé sur la candidature d'Alassane Ouattara à la présidentielle de 2020. 
"Il y a un processus démocratique, je ne suis pas chargé d'apprécier la nouvelle Constitution. Ce serait de l'ingérence. Le président Ouattara a souhaité se représenter, c'est son libre choix", a-t-il lâché face à la Commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale française, le chef de la diplomatie française a indiqué que la France demeure vigilante sur le processus électoral dans le pays d'Alassane Ouattara. 
Après le meeting de l'opposition de ce samedi 10 octobre, marqué par une très mobilisation au Felicia, l'ex président de l'Assemblée nationale, Soro Guillaume, a publié un message sur Facebook, qui semble être une réponse au diplomate français.  

L'intégralité de la publication de Soro Guillaume 


Que c’est beau et émouvant! Le peuple ivoirien se mobilise malgré les agressions pour dire NON  à la présidence à vie en Côte d’Ivoire. 

Informez M. Jean-Yves Le Drian qui visiblement l’ignore et détourne les yeux et pourtant se montre offensif quant il s’agit de la Biélorussie. Aujourd’hui, ce ne sont pas 10 mille personnes dans les rues comme en Biélorussie! En Côte d’Ivoire, ce sont  100 mille personnes qui se mobilisent contre Alassane Ouattara. M. Jean-Yves Le Drian ne méjugez pas le peuple ivoirien. Nous sommes certes des Africains, mais nous méritons tout autant le respect, mais surtout la démocratie. Nous ne demandons rien d’autre. M. Ouattara viole la Constitution. Jean-Yves Le Drian ne soyez pas complice d’un coup d’Etat civil. 

Peuple de Côte d’Ivoire, prends ton destin en main et apporte le salut à ta nation.

Je suis un homme soulagé et heureux en constatant l’exceptionnelle mobilisation de l’opposition ivoirienne! Et ce malgré les agressions à l’arme blanche des partisans d’Alassane Ouattara. Cela ne restera pas impuni. 

Force à vous fiers Ivoiriens. La délivrance est proche.

GKS.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Situation politique en Côte d'Ivoire : Benjamin Téhé, délégué Lider Autriche-Allemagne cogne le pouvoir

Assoa Adou, secrétaire général du FPI pro-Gbagbo: «Laurent Gbagbo sera candidat !»