Présidentielle 2020 : Bédié se tourne vers l’Onu





Présidentielle,Meeting opposition,Henri Konan Bédié,onu


Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), Henri Konan Bédié a demandé, au secrétaire général de l’Onu de se saisir du dossier ivoirien sur l’organisation de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

"Face à la menace d’agressions perceptibles des tenants du pouvoir RHDP unifié contre les personnalités de l’opposition ivoirienne et l’incapacité de la CEI d’organiser un scrutin présidentiel juste, crédible et transparent, je demande, ici solennellement, au Secrétaire Général des Nations Unies, Monsieur Antonio Guteres de se saisir du dossier ivoirien pour la mise en place d’un organe électoral, véritablement indépendant et crédible, avant l’élection présidentielle prévue le 31 Octobre 2020", lors d’un meeting de l’ensemble de l’opposition ivoirienne, au stade Félix Houphouët-Boigny.

Henri Konan Bédié a salué et félicité les milliers de personnes qui ont répondu massivement à l’appel à ce meeting consacré à la désobéissance civile pacifique lancée par l’opposition pour faire face, selon lui à "la haute trahison du sieur Ado, au parjure du Conseil Constitutionnel et à l’inféodation de la Commission Électorale".

Il a fait savoir que grâce à votre détermination, du peuple, "la dictature du RHDP unifié sera vaincue dans quelques jours ou quelques semaines".

Les différents leaders de l’opposition qui se sont succédé à la tribune ont réaffirmé leur opposition à un autre mandat d’Alassane Ouattara à la tête du pays.

Ce grand rassemblement des partis et plateforme politiques de l’opposition intervient, trois semaines de l’élection présidentielle prévue le 31 octobre 2020.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Affaire Gervinho-Tapé Bahi : les précisions de l’huissier du joueur

Journée internationale des droits de la femme : Des femmes de Port-Bouët honorées