Journée mondiale de la femme rurale : La Sodexam forme les femmes sur le changement climatique et la sécurité alimentaire





Sodexam,  Jean-Louis Moulot,  Journee mondiale de la femme rurale,



La Société d’Exploitation et de Développement Aéroportuaire, Aéronautique et Météorologique (SODEXAM), partenaire de la journée Mondiale de la femme rurale (JMFR) édition 2020, a entretenu les femmes sur la réalit́ des changements climatiques et les moyens d'y faire face dans le monde agricole. 

Cette session de formation organisée par le Secrétariat d’Etat chargé de l’autonomisation des femmes (SECAF),  dans le cadre des activités organisées en marge de la célébration de cette journée mondiale avait pour thème "changement climatique et sécurité alimentaire" 

"Aujourd’hui on ne sème pas le riz, le mil, le mais ni ne plante le manioc comme par le passe, parce que les temps ont changé. chaque année, la Soddxam fait connaitre les différentes évolutions du temps en fonction des saisons. Les cultivateurs et cultivatrices doivent choisir les variétés de culture à semer en fonction de ces informations.Il faut donc tenir compte de ces saisons pour cultiver et aussi se rapprocher aussi de l'Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) pour avoir les informations sur les cultures favorables. Il y a des variétés de cultures de courtes durées et d'autres de longues durées et en fonction du climat de l’année, il faut semer les cultures de courtes ou de longues durées ", a dit d’emblée le formateur, Augustin N’Zue, chef de service Études et environnement

Appréciant à sa juste valeur cette formation, les femmes ont demandé que l'Anader et la Sodexam forment des relais dans les villages.

Le lundi 12 octobre, au cours de la cérémonie officielle de la journée, le Directeur Général de la SODEXAM a justifié la présence de son entreprise aux cotés de la femme rurale. Pour lui, s’appuyant sur sa bonne maitrise du climat, la structure qu’il dirige est un partenaire privilégié pour obtenir de meilleures performances agricoles.

Jean Louis Moulot s’est aussi réjoui de l’accompagnement de la SODEXAM dans la mise en œuvre avec succès des projets de "Météorologie et résilience de l’agriculture au changement climatique" (METAGRI) et d’Amélioration de la Productivité et Compétitivité de l’Agriculture par la Collecte et la diffusion des informations Météorologiques aux petits producteurs  (PROPACOM OUEST). 

Ces projets ont pour but de renforcer les capacités de résilience des agriculteurs face au changement climatique à travers des formations et ont permis la formation de plus de 300 femmes agricultrices et 150 agents d’encadrements agricoles   sur la collecte et l’utilisation des informations agro météorologiques dans la planification des activités agricoles. 

‘Nos experts ont également élaboré plusieurs produits agro météorologiques et agro climatiques pour soutenir les populations rurales dans l’optique d’une adaptation au climat afin d’améliorer les rendements agricoles.’ a-t-il affirmé.

Le Directeur Général de la Sodexam a salué la forte volonté du Président de la République Son Excellence Alassane Ouattara,, et de son Gouvernement conduit par le Premier Ministre Hamed Bakayoko, de faire de la météorologie nationale, un instrument puissant au service du développement économique de la Côte d’Ivoire. Et ce notamment à travers la mise en œuvre du système de vigilance, d’alerte, et de services climatiques et météorologiques aux usagers pour la fourniture et l’intégration de systèmes d’observation et d’information météorologiques visant à renforcer et moderniser la Direction de la Météorologie Nationale de la Sodexam.
Solange ARALAMON 


 

En lecture en ce moment

CPI / Demandes de mise en liberté provisoire et d’acquittement : Gbagbo et Blé Goudé fixé sur leur sort le 15 janvier

Assassinat de Sylvio dans une église : Les chantres ivoiriens engagent une grosse action