Journée mondiale du lavage des mains : Les gouvernements appelés à "démocratiser" l’accès à l’eau et à l’hygiène





Journée de lavage des mains,Wateraid,Covid 19


Ce jeudi 15 octobre 2020, le monde entier célèbre la Journée mondiale de lavage des mains, consacrée à la sensibilisation sur l’importance du lavage des mains avec du savon comme moyen efficace et abordable de prévenir les maladies et de sauver des vies.

Cette année, cette journée est commémorée dans un contexte particulier à cause  de la pandémie de Covid 19, qui nécessite ce geste simple  qui est l’un des moyens les plus efficaces d’arrêter la propagation du virus. C’est dans cette optique que l’organisation "Wateraid Afrique de l’ouest" appelle les gouvernements à veiller à la "démocratisation de l’accès à l’eau et à l’hygiène". Pour le Directeur Régional par interim de WaterAid Afrique de l’Ouest, Abdul Nashiru Mohamed,  en pleine pandémie de COVID-19, alors que l’eau salubre et l’hygiène constituent une première ligne de défense indispensable contre la maladie, il est inacceptable que plus de 120 millions de personnes en Afrique de l’Ouest n’aient toujours pas accès à des installations élémentaires de lavage des mains. "C’est le moment plus que jamais d’agir", a-t-il lancé  dans un communiqué de presse rendu public ce jour à cet effet.

"En raison du manque persistant d’eau salubre et de savon, les enfants sont non seulement exposés au virus, mais ils risquent également de le faire circuler dans leur communauté. Quant à ceux qui sont contraints de rester à la maison, ils sont privés d’une éducation essentielle à leur développement. Egalement, le manque d’eau salubre, d’une bonne hygiène et d’assainissement dans les centres de santé, exposent les communautés et le personnel aux risques de prolifération de la COVID-19. En dépit de ces conditions déplorables, moins de 1 % des fonds destinés à la lutte contre la COVID-19 sont consacrés à l’accès à l’eau salubre, à l’assainissement et à l’hygiène à grande échelle. Un triste constat qui doit interpeller les gouvernements des pays de l’Afrique de l’ouest à changer de stratégie et investir pour voler au secours des personnes vulnérables sans accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement.", explique le document.

Dans le cadre de cette célébration, WaterAid Afrique de l’Ouest s’est joint à des milliers d’autres acteurs dans le cadre du concours "Art of Change", afin de lancer un appel aux gouvernements à agir pour faire un accès universel à l’eau et à l’hygiène.

Au terme du vote de près de 27.000 personnes du concours "Art of Change" qui a mobilisé  285 artistes originaires de 44 pays différents qui ont conçu des illustrations inspirantes sur le thème de l’eau et de l’hygiène, c’est l’œuvre "Clean Water Saves Lives" de Holly Thomas (Londres) qui a été choisie. Elle sera  bientôt présentée aux chefs de gouvernements.

Pour rappel, instituée en 2008 et célébrée le 15 octobre de chaque année, la Journée mondiale du lavage des mains (JMLM) est une campagne visant à motiver et à mobiliser les populations à travers le monde pour améliorer leurs habitudes quant au lavage des mains. Elle est dédiée à la sensibilisation des populations pour se laver les mains avec  de l’eau et du savon afin de prévenir certaines maladies.

Solange ARALAMON 

 

En lecture en ce moment

Pour RSF, il n’y aura pas de transition démocratique sans liberté de la presse au Soudan

Fespaco 2019/ Le réalisateur rwandais karekezi remporte l’étalon d’or du Yénnenga à Ouagadougou