Incendie de sa résidence de Bongouanou : Affi accuse les "miliciens du régime"





incendie-de-sa-residence-de-bongouanou-affi-accuse-les-quotmiliciens-du-regimequot


Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’Guessan a ouvertement accusé les miliciens du régime d’avoir incendié, samedi, son domicile de Bongouanou (Est) sa ville natale, suite à des affrontements intercommunautaires entre autochtones et allogènes.
Il a porté cette accusation ce dimanche en marge de la rencontre qu’il a eue ce dimanche avec la délégation ministérielle de la CEDEAO, à la résidence du président Bédié, à Cocody.

Ci-dessous sa déclaration

"J’indique qu’il s’agit des miliciens du régime, ceux qui sont entretenus par le petit frère du chef de l’Etat qui seraient regroupés à l’hôtel Sébroko et qui sont mis en mission pour agresser les leaders de l’opposition qui gênent le régime. Et qui fonctionnent comme des escadrons de la mort. J’ai été informé, très tôt le matin, avant la levée du jour, de ce que des gens étaient en mouvement et qu’il fallait qu’on prenne des dispositions. Malheureusement, nos camarades n’ont pas été suffisamment alertes. Donc, nous avions l’information. Certains pensaient que ce serait ici à Abidjan. Ils ont choisi d’aller au village. Même si des jeunes des localités se sont ajoutés, c’est d’abord des miliciens partis d’Abidjan.
C’est eux qui sévissent dans toutes les régions, chaque fois que l’opposition manifeste pacifiquement. C’est eux qui créent les troubles. Donc, c’est un régime qui a dépassé le stade de fonctionnement régulier de l’Etat et qui est maintenant dans une logique de tyrannie, de despotisme et de harcèlement de l’opposition. Il est bon que l’opinion internationale note cela. Ces dérapages, ces deux morts sont à mettre au passif de M. Alassane Ouattara dans sa volonté de tyranniser le peuple et de lui imposer sa domination à l’occasion de cette parodie d’élection. Pour le moment, nous n’avons pas fait de constat définitif, mais il y a eu d’importants dégâts matériels"

En lecture en ce moment

L’autodestruction

Côte d’Ivoire: le Premier Ministre rejette l’idée d’une transition politique, si jamais la crise covid19 perdurait