Le Forum de la société civile africaine insiste pour le report de la Présidentielle 2020 (Communiqué)





Présidentielle 2020,Fsa,Gnamaka Dogbo Eric


FORUM DE LA SOCIETE CIVILE AFRICAINE
COMMUNIQUE DU FSA
 
         La campagne électorale en vue d’élire le Président de la République de Côte d’Ivoire s’est ouverte le 15 Octobre dernier dans un contexte de vive protestation  au troisième mandat du Président sortant Monsieur Alassane Dramane Ouattara, jugé anticonstitutionnel par l’opposition. Les appels au report du scrutin par le Président Français, la diplomatie Américaine, des organisations de la société civile dont le FSA ont butés devant l’obstination du Chef de l’Etat encouragé par le RHDP à maintenir la date du 31 Octobre initialement arrêtée. Les missions diligentées par la communauté internationale ont échouées les unes après les autres.
      Le bilan à mi-parcours de la campagne électorale est sinistre et présage un scrutin sur fond de tension ou une autre crise postélectorale. Des violences  extrêmes ont été observées dans plusieurs localités dont les plus illustrées sont : Bongouanou les 17 et 18 Octobre, 02 morts plusieurs blessés, des commerces et habitats saccagés ou incendiés dont la résidence du Président du FPI PASCAL AFFI N’GUESSAN, Président du conseil régional. Bonoua le 19 Octobre, 01 mort plusieurs blessés et des dégâts matériels importants. Dabou les 20 et 21 Octobre, 07 morts 40 blessés et d’importants dégâts matériels. Sikensi, des agents de la CEI locale pris à parti, les cartes d’électeurs emportées ainsi que le matériel électoral détruit. Cocody, dans la matinée du 20 Octobre des microbes et loubards armés de machettes, couteaux  arrivés à bord de 03 gbakas ont fait une expédition punitive à l’Université Félix Houphöuet Boigny ayant pour cible la FESCI. Plusieurs bus de la Sotra ont été incendiés.
       Face à ce bilan sinistre, il est important de rappeler les actions préventives du FSA.
      Dans un communiqué daté du 23 Septembre 2020 largement diffusé par la presse en ligne, les journaux et les réseaux sociaux, le FSA insistait sur la nécessité du report du scrutin au profit d’un dialogue inclusif gouvernement-société civile et opposition dans le but de lever tous les blocages en vue de l’organisation d’une élection acceptée de tous. Le FSA a aussi sollicité des audiences et adressé des correspondances au Premier Ministre et aux chancelleries (UA-UE-CEDEAO-AMBASSADE DES USA ET DE FRANCE) en vue de leur implication neutre pour désamorcer la crise préélectorale et garantir une élection réussie.
    Le FSA attaché au principe du respect de la vie déplore les pertes en vie humaine, exprime sa compassion aux familles éplorées, apporte tout son soutien et son réconfort aux blessés et sinistrés.
    Le FSA attaché au respect de la démocratie désavoue la CEDEAO dont la conclusion est un encouragement à la prise du pouvoir par tous les moyens y compris anti-démocratiques.
    Le FSA continue d’exiger le report du scrutin du 31 Octobre et la mise sur pied d’un gouvernement de transition.
 
                                                                                Fait à Abidjan le 23 Octobre 2020  
 
                                                                                            LE PRESIDENT FONDATEUR
                                                                                                GNAMAKA DOGBO ERIC

En lecture en ce moment

Athétisme : Mondiaux 2019, Ahouré, Ta Lou et Cissé Gue à la conquête de l'Or à Doha

Côte d’Ivoire/Concours de gendarmerie : Les préinscriptions ont débuté ce jeudi 4 juin