Présidentielle 2020 : depuis le nord du pays, le député Alpha Yaya ''vend'' Alassane Ouattara





Présidentielle 2020,Alpha Yaya Touré


 

Le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), était en campagne ce lundi 26 octobre 2020 dans le nord du pays. Une occasion saisie pr le député Touré Alpha Yaya, pour 'vendre' Alassane Ouattara, candiadat du parti au pouvoir.
Le député du Gbon, Touré Alpha Yaya, à la tête d'une forte délégation, était en campagne dans la région de la Bagoué. Et ce que l'on puisse dire, c'est que le 'Tché' n'a pas perdu du temps pour vanter les réalisations du président sortant.
"Est-ce qu'Alassane Ouattara ne vous a pas donné de l'électricité ? Est-ce qu'Alassane Ouattara ne vous a pas donné du bitume ? Est-ce qu'Alassane Ouattara n'a pas construit des centres de santé ? Est-ce que vous pouvez dire non à Alassane Ouattara ?" à questionné ce cadre de la dite région.
Sortie en grand pompe pour soutenir leur champion, la délégation du parti, n'a pas été déçue. À dire vrai, c'est une foule en liece, sous le soleil brûlant que, jeunes, enfants, femmes et mêmes les vieillards sont sortis pour accueillir le parti au pouvoir.
Poursuivant dans sa lancée, l'honorable député a tenu à mettre en garde les fouteurs de troubles. Surtout à ceux qui croient pouvoir humilier le numéro un ivoirien. 
"Il disent que le samedi, il n'y aura pas élections... C'est-à-dire qu'il y a des plaisantins s qui sont assis et qui pensent qu'ils peuvent humilier Alassane Ouattara. Alassane Ouattara est un homme connu. Alassane Ouattara a la baraka de sa maman... Nous n'allons jamais accepté qu'Alassane Ouattara soit humilié", à prévenu le député. Et le 'Tché' n'a d'ajouter :" celui qui veut atteindre Alassane Ouattara doit l'archer sur notre corps. Il est ce que nous voulons en Côte d'Ivoire. Ce que nous voulons en Côte d'Ivoire, c'est le développement. C'est lutter contre la pauvreté". Ces propos ont été tenus face à la sous-préfecture de Bundiali, en présence de nombreux cadre de la ville. À noter qu'après cette phase, l'équipe s'est dirigé à Kolia afin d'y pour suivre ce qu'elle a entamé dans la Bagoué.

 

GZ avec Sercom 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Victimes de Soro ou bourreaux de la paix ?

La brigade mondaine interpelle 25 jeunes filles pour racolage actif à Marcory