Plus de 7 millions d’Ivoiriens aux urnes ce samedi pour élire leur nouveau président de la République





Présidentielle 2020,urne,Côte d'Ivoire,président de la République


Plus de sept millions (7.500.035) d’électeurs ivoiriens sont attendus aux urnes ce samedi pour élire le nouveau président devant conduire la destinée de la Côte d’Ivoire pour les cinq prochaines années.

Quatre candidats sont en lice pour ce scrutin. Il s’agit du président sortant, Alassane Ouattara, candidat du RHDP qui rempile pour un autre mandat, de l’ancien chef de l’Etat, Henri Konan Bédié, candidat du PDCI-RDA, de l’ancien Premier ministre Pascal Affi N’Guessan, candidat du FPI et de Kouadio Konan Bertin qui se présente en indépendant.

Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan, bien que retenu par le Conseil Constitutionnel ont décidé de ne pas aller à cette élection, estimant que les conditions d’une élection transparente ne sont pas réunies.

Selon la commission électorale indépendante, toutes les conditions sont réunies pour un bon déroulement du scrutin, sous la surveillance aussi des observateurs internationaux, notamment ceux de la Cedeao et de l'Union africaine, l’Union européenne.

La bataille va donc se jouer entre Alassane Ouattara et son challenger Kouadio Konan Bertin dit KKB qui après son premier échec en 2015, tente une autre chance.

Les candidats Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan et les leaders de l’opposition qui se sont mis ensemble pour former un front uni ont lancé un appelé à la désobéissance civile et à empêcher l’élection de samedi.

A la veille de ce scrutin crucial, la tension monte de plus en plus entre pouvoir et opposition, ce qui inquiète la population qui craint un remake de 2010 où la crise poste électorale a fait plus de 3.000 morts selon les chiffres officiels.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Inter/ Journée de deuil national ce lundi en Ethiopie

Côte d’Ivoire / Université de Cocody : 13 Doyens d’UFR se désolidarisent de la grève de la CNEC