Pour la paix en Côte d’Ivoire, des femmes ivoiriennes font des recommandations





pour-la-paix-en-cote-divoire-des-femmes-ivoiriennes-font-des-recommandations


L’élection présidentielle du 31 octobre 2020 a été émaillée de violentes manifestations qui ont occasionné de nombreux morts à travers le pays. Un peu plus d’un mois après le scrutin, force est de constater que la situation est toujours assez tendue.  A cet effet, des femmes politiques et de la société civile réunies au sein de Comité de suivi pour la prise en compte du genre dans le processus électoral, ont animé une conférence de presse ce mardi à Cocody, afin de faire des recommandations, à toutes les couches de la société ivoirienne, dans l’objectif d’aboutir à un démoulent heureux de cette crise. 

Le Comité de Suivi pour la prise en compte du genre dans le processus électoral, par la voix de Sissoko Aïssata Généviève épse Diallo, a proposé aux autorités ivoiriennes ‘’ de poursuivre le dialogue politique inclusif, et de veiller à la mise en place de politiques et programmes adressant les questions d’inégalités ‘’. Les partis politiques, et les organisations de la société civile ont également été exhortés à privilégier le dialogue dans la résolution de conflits.

Les leaders religieux ont été exhortés à poursuivre leurs missions de paix, de médiation, et de réconciliation véritable.  Les rois et chefs traditionnels, ont quant à eux, été invité à encourager la participation des femmes cheffes traditionnelles dans la prévention des conflits et l’implication active des femmes dans la sensibilisation à la paix et à la cohésion sociale.  

Le comité de suivi pour la prise en compte du genre a également invité la presse à rendre visible les actions des femmes en faveur de la paix et de l'équité au niveau national et international.  

Gaël Z. 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ "Africa Comedy" : la fête de l’humour francophone démarre ce jeudi, soir

Accès à l'eau potable: Darala et Kafoudougou connectés