Secteur des médias et de la communication : Alafé Wakili reçoit le trophée d’excellence de la compétitivité





secteur-des-medias-et-de-la-communication-alafe-wakili-recoit-le-trophee-dexcellence-de-la-competitivite


Pour sa compétitivité qui lui a permis de s’imposer comme une personne incontournable dans le secteur des médias et de la communication, Alafé Wakili, patron de presse, sera récompensé par l’Observatoire africain pour la promotion de la bonne gouvernance (OAPBG). C’est ce samedi 19 décembre 2020, qu’il recevra le trophée d’excellence et de la compétitivité, à l'hôtel Azalaï.
Titulaire d’une licence en philosophie, Alafé Wakili aurait pu suivre une carrière de fonctionnaire dans l’enseignement. Mais l’homme, piqué par le virus de la communication, se lance dans la presse où il fait son apprentissage auprès de Yao Noël, un nom bien connu dans le milieu. Il dépose ensuite ses bagages au quotidien Le National de feu-Tapé Koulou. Sous sa houlette, l’organe de presse atteint des records de ventes, allant jusqu’à tirer deux fois 25 000 exemplaires dans la même journée.
Mais, Alafé Wakili n’est pas homme à travailler pour les autres. Il quitte Le National pour créer son propre journal, L’Opinion. C’est un échec. Loin de se lamenter, il remet le couvert en créant L'Intelligent d’Abidjan. Cette fois, c’est la bonne. Fort de ce résultat encourageant, l’homme se donne les moyens d’aller plus loin. En plus du quotidien, il met sur le marché un magazine mensuel qui s’impose rapidement en Afrique et en Europe où il installe des représentations avec des correspondants.
Alafé Wakili c’est aussi un cabinet de consultance, de soins d'images des hautes personnalités, une maison d’édition et de publicité. Il est également écrivain et essayiste. Véritable self maid man, il a encore de grandes ambitions.
Reconnu dans le milieu comme quelqu’un de généreux, Wakili a la main sur le cœur et n’hésite pas à venir en aide à son prochain.
Côté cœur, il est marié à la charmante animatrice Naomie et est père de trois enfants.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Pas de journaux sur le marché, ce samedi: les raisons

Côte d’Ivoire/ Un important dispositif sécuritaire observé au Plateau