Reprise du dialogue politique : l’opposition demande aux militants de lui faire confiance





Dialogue politique pouvoir/Opposition,Coalition opposition,Pr Georges Armand Ouégnin


La coalition des plateformes et des partis politiques de l’opposition a au cours d’un point presse tenu ce jeudi au siège du PDCI, demandé à ses militants de lui faire confiance, relativement à sa décision de prendre part au dialogue politique initié par le gouvernement.

 

 

Le Vendredi 18 Décembre 2020, le Gouvernement a invité les partis d’opposition à la reprise du Dialogue Politique. La coalition des plateformes et des partis politiques de l’opposition a décidé au cours d’une séance de travail organisée à cet effet le dimanche 20 décembre 2020, de se rendre à cette rencontre pour :

Écouter ;

Décider de la ligne de conduite pour la suite des travaux ;

Rappeler ses revendications comme annoncées par le Président Henri Konan Bédié lors de son adresse à la nation, le mercredi 9 décembre 2020.

La séance de démarrage des travaux du dialogue politique a eu lieu le lundi 23/12/2020, à la Primature.

Au cours de son discours inaugural le Premier Ministre a indiqué que ce dialogue politique visait :

Les réglages à faire pour une CEI consensuelle par l'adoption de mesures concertées permettant des élections transparentes et crédibles ;

La création d'un environnement politique apaisé à travers une concertation fraternelle.

Il a aussi, clairement indiqué qu'il n'y aurait pas de sujets tabous et a demandé que les discussions soient franches, sincères et empreintes d'élégance.

Au regard de ce cadrage prometteur fait par le Premier Ministre, la coalition des plateformes et des partis politiques de l’opposition a décidé de prendre part aux travaux en vue de la prise en compte de ses préoccupations. Il s’agit entre autres de/du :

l’élargissement du cadre de discussion à tous les acteurs politiques dans le cadre d’un dialogue national inclusif ;

la relecture de la loi organique et du code électoral ;

de la prise en compte des arrêts de la Cour Africaine des Droits de l’Homme et des peuples (CADHP) sur la CEI ;

la libération des prisonniers politiques et militaires ;

 retour de tous les exilés politiques avec à leur tête le Président Laurent Gbagbo , le Premier Ministre Soro Kigbafori Guillaume, le ministre Charles Blé Goudé et le maire Akossi Bendjo ;

la cessation des poursuites à l’encontre des membres de l’opposition.

La coalition des plateformes et des partis politiques de l’opposition rappelle à tous son attachement à la démocratie, au dialogue et au respect des textes qui régissent notre pays, notamment son attachement au respect de la Constitution, notre loi fondamentale.

Elle demande aux militants, aux militantes aux sympathisants et au peuple de Côte D’Ivoire de lui faire confiance et de rester mobilisés et à l’écoute.

Fait à Abidjan le jeudi 24 décembre 2020 ;

Pour la coalition des plateformes et des partis

Politiques de l’opposition,

Pr Niamkey Koffi

Secrétaire Exécutif

du PDCI-RDA secrétaire

permanent de la CDRP

Pr Georges-Armand Ouégnin

Président de EDS

En lecture en ce moment

Sécurité : Un policier tué par un chauffard en possession d'une carte de gendarmerie

La BAD approuve un financement de 62 millions d’euros pour l’électrification de plus de 1300 localités rurales