Portrait: Dhassyv Kouao, la Life Designer ivoirienne





portrait-dhassyv-kouao-la-life-designer-ivoirienne


Dhassyv Kouaho est la fondatrice de la société DYV, elle fait partie de ces femmes qui ont fait le choix d’impacter positivement les sociétés dans lesquelles elles vivent. Pour ce faire, elle a choisi de renoncer au “confort” qu’offre le salariat pour se lancer dans une aventure entrepreneuriale très innovante en Côte-d’Ivoire :  Enseigner le "savoir-être" et le "savoir-vivre" aux populations
A la question de savoir comment lui est venue l'idée de devenir une life-designer, elle repond:"Un jour au cours de mes réflexions dans le cadre de mon métier de DRH, je me suis demandée pourquoi certaines personnes réussissaient mieux que d’autres. Pourquoi j’avais certains de mes collègues, de mes collaborateurs ou même de mes amis, qui étaient techniquement brillants mais qui n’arrivaient pas atteindre leurs objectifs professionnels. Ma conclusion était que certains avaient plus de mal que d’autres à se mettre en valeur. En effet, cette capacité d’une personne à se distinguer positivement d’une autre, fait toute la différence en société et dans le monde professionnel. S’il est vrai que certains ont des dispositions naturelles ou que d’autres ont pu bénéficier d’un héritage  familiale, cela ne les dispense pas pour autant, cet apprentissage, à plus forte raison ceux qui n’ont pas déjà ces atouts. C’est donc pour toutes ces femmes et tous ces hommes pleins de talents et d’avenirs, qui sont stoppés dans leur élan professionnel ou leur vie privée, que j’ai décidé d’enseigner le savoir-être".
Dans son programme d'enseignement et formations appelées "Etiquete" ou "business étiquette", sont dispensées le savoir-être  composé du savoir s’exprimer, de la maîtrise de  son image et la connaissance des règles de bienséance en société et dans le monde professionnel.En gros, des  exigences sociales et professionnelles imposées dans les sociétés Africaines modernes qui ont changé en mettant  aux standards internationaux.
" Nous n’avons pas d’autres choix que celui de nous adapter à notre nouvel environnement pour pouvoir prendre le  train en marche. Cela doit se faire en gardant notre culture, car elle est notre valeur ajoutée, mais cela doit se faire", ajoute t-elle.
La Maison DYV est répartie en quatre services que sont "Dyv’Art" qui est consacré aux règles de bienséance à table, "DYV’ Attitude" qui aborde la communication verbale et non verbale, "DYV’Academy"  orientée vers l’apprentissage des bases des règles de bienséances adaptées à nos enfants entre 10 ans et 18 ans et "DYV Life Design" qui est un accompagnement ciblé individuel ou en groupe, au niveau personnel ou professionnel, de femme et d’hommes souhaitant activer ou booster certains domaines de leur vie.
Aux femmes pour mieux s’intégrer en société et atteindre leurs objectifs professionnels, Dhassyv Kouaho recommande de ne sacrifiez jamais leur vie de famille pour un emploi, parce qu’aucune entreprise ne se sacrifiera pour elles, d'éviter les familiarités avec leurs supérieurs et leurs collègues et de soignez leur apparence, sans être vulgaires.
Solange ARALAMON 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

CPI : qui sont les Africains candidats à la succession de Fatou Bensouda ?

Un élève tué par la foudre à Tiébissou