Divo/ Election législative, Amédé Koffi Kouakou aux populations : « Que le maximum, sinon la quasi-totalité des députés soit Rhdp »





Législatives,Divo,Amédé Kouakou


Le maire de la commune de Divo, Amédé Koffi Kouakou a entrepris une tournée, depuis le samedi dans les villages et campements de Divo sous-préfecture pour annoncer sa candidature à l’élection législative 2021.

Amédé Koffi Kouakou est au marquage avec les populations. Ce week-end, dans les villages de Gly, Cfi, Brevet et Chiepo, le maire de la commune de Divo est passé présenter ces vœux de nouvel an et en a profité pour informer les populations de sa candidature à l’élection législative du 6 mars, sous la bannière du Rhdp. A Gly, village du chef Tegbo Aliko, les populations de Tableydougou, Gléhiri, Gly, Goply ont manifesté leur joie de voir le ministre entamer sa tournée du week-end par leur village. Après l’étape de Gly, les populations de Cfi, de Brevet et de Chiepo dans leur ensemble ont souhaité l’amélioration de leur condition de vie. Ces doléances sont généralement l’électrification, l’adduction en eau potable et le reprofilage de voies. Dans le village de Chiepo qui a bénéficié de certaines infrastructures, le chef Adou Michel a reconnu que son village n’était pas électrifié, il n’y avait pas de collège, les routes étaient dégradées.  Avec les actions du président de la République via, le ministre Amédé Koffi Kouakou, il s’est réjoui que dans toute la zone, les routes ont été reprofilés. « Nous sommes contents. Je ne fais pas la politique du mensonge. Je suis en train dire la vérité. Tous ceux qui sont avec moi, le constate », s’est-il exprimé. Concernant les violences qui ont encourent lors des périodes électorales, le chef Adou Michel a souligné, qu’à l’approche de ces moments, lui et ses administrés mènent des campagnes de sensibilisation afin d’appeler la population à la paix. « Nous leur disons que tuer une personne n’est pas normal. L’élection consiste à aller mettre son bulletin dans l’urne, retourner chez soi et se décharger de tout ce qui va se passer après. C’est ce que nous avons fait et il y a la paix dans ce village. Nous voulons toujours la paix, rien que la paix », a-t-il déclaré. Pour ce qui est du soutient au ministre Amédé Kouakou, Il a indiqué que cela ne fait l’objet d’aucun doute étant donné que le ministre est l’acteur de développement de leur village.  Après avoir écouté les différentes populations, le maire de Divo leur a rappelé les actions du président de la République en leur faveur. « Ce goudron qui passe ici, c'est le Président Alassane Ouattara qui l'a fait. Pour cela il faut lui dire merci. Quand quelqu'un vous fait quelque chose de bien, en retour il faut lui dire un merci. Alassane Ouattara est le président pour 5 ans. Donnons-lui les députés pour qu'il puisse travailler pour vous », a-t-il exhorté.  Poursuivant, il a indiqué que ce dont la région a besoin, c’est le développement. Il a également estimé que cela ne peut se faire que dans la paix. « Nous avons donc incité l’ensemble des populations du Lôh-Djiboua à travailler pour que le maximum sinon la quasi-totalité des députés soit acquise à la cause du Rhdp. Parce que ce sont ces députés qui vont valider le travail du Président Alassane Ouattara », a-t-il mentionné. Pour cela, il a fait savoir qu’en tant que maire, son travail se limite à la commune. Pour aussi apporter le développement dans la sous-préfecture, il a décidé de se porter candidat afin de négocier certaines actions de développement avec les décideurs. « Il faut que je travaille pour la sous-préfecture, raison pour laquelle je suis candidat à l'élection législative. Si je cherche la députation, c'est pour vous et non pour moi. Vous avez besoin de beaucoup de choses. Les élections auront lieu le 6 mars.  Oublions les appartenances politiques et choisissons le parti de la vérité », a-t-il appelé. Pour lui, ce qui sera bénéfique pour les populations, c’est d’aller voter les candidats du Rhdp. « Je pense que dans le Lôh-Djiboua tout va bien, parce que le président a fait beaucoup pour la région. Je pense que nous devons regarder là où le développement est », a-t-il conseillé.  Outre le soutien au Rhdp, Amédé Koffi Kouakou a souhaité que les élections législatives se passent dans la paix, contrairement à l’élection présidentielle. Au terme des échanges avec les populations, le ministre s’est dit convaincu qu’elles ont compris le message.  Pour lui, les populations ont conscience que c’est parce qu’Alassane Ouattara est là, que la région a bénéficié de plusieurs actions. « Actuellement nous sommes dans le Méléyiri, précisément à Chiepo, vous avez pu constater toutes les infrastructures que le président a réalisé pour cette sous-préfecture. Nous repartons heureux. Ce qui est important, est que les populations se sont engagées à tout faire pour que les élections se passent de façon apaisée, afin que la paix continue de régner dans notre pays », s’est-il réjouit.

L'EXPRESSION

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020 : Le Groupe de Plaidoyer PTI (GPPTI) annonce le lancement officiel de sa mission d’observation

Point de la situation de la COVID-19 au 16 août 2020