Côte d’Ivoire / Amnesty international : " Les autorités doivent abandonner les poursuites contre Alain Lobognon et Soro Tangboho, et les libérer"





Côte d’Ivoire,Amnesty International,Alain Lobognon


Amnesty International a appelé les dirigeants de Côte d’Ivoire à abandonner les poursuites contre le député Alain Lobognon, dont le procès s’est ouvert, ce mardi, à Abidjan. 

 

A lire également : Côte d’Ivoire : Un an de prison ferme et 300.000 d’amende pour Alain Lobognon

"Les autorités doivent abandonner les poursuites contre Alain Lobognon et Soro Tangboho, et les libérer immédiatement et sans condition", a appelé Fatim Diop, chargée de campagne pour l'Afrique de l'Ouest à Amnesty International, à  travers un document dont pressecotedivoire.ci à reçu copie.

 


"Les arrestations arbitraires et le harcèlement judiciaire des activistes et opposants ne visent qu'à museler les voix dissidentes dans un pays qui sort à peine d'élections locales émaillées de violences", peut-on lire dans ce document. Qui cite trois cas d’atteinte à la liberté d’expression. En plus de celle du député Alain Lobognon incarcéré pour "flagrant délit de divulgation de fausses nouvelles" et de celle de Soro Tangboho alias Carton Noir, arrêté à Korhogo pour avoir filmé et publié des policiers en situation de racket, l’ONG internationale interpelle également sur l’affaire Daleba Nahounou, secrétaire général par intérim de la Coalition des indignés de Côte d’Ivoire  (CICI), inculpé pour "divulgation de fausses nouvelles".

Modeste KONÉ 

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020 en Côte d’Ivoire Bédié candidat, la bêtise humaine

Incompatibilité de fonction : Le gouvernement lève les barrières