Cité dans des projets de déstabilisation de la Côte d’Ivoire, le colonel Allah Kouakou Léon dit sa part de vérité





Colonel Allah Kouakou Léon,Projet de déstabilisation,Côte d'Ivoire


Cité par des médias comme étant le cerveau d’un vaste réseau de déstabilisation de la Côte d’Ivoire, le Colonel Allah Kouakou Léon, attaché militaire près l’ambassade de Côte d’Ivoire au Maroc, en Mauritanie, Tunisie et Egypte a clamé son innocence et réaffirmé son attachement aux institutions de la République.

Faisant l’objet de "multiples allégations mensongères" depuis 2011, le colonel, dans une publication vidéo a décidé cette fois-ci de réagir afin de rétablir la vérité. Il estime que " ces allégations, sont d’une extrême gravité car inscrivant l’assassinat du président de la République, chef suprême des armées".

Pour lui, les "séparatistes" ont décidé de l’utiliser quitte à le salir en le calomniant afin de saborder le processus de réconciliation nationale entamé par le peuple et ses institutions.

" Cette fois, ils sont allés trop loin en inventant une opposition avec le chef de l’Etat, mettant ainsi en danger, ma famille et mes proches", a déduit le Colonel. Et de s’interroger. Pourquoi associent-ils mon nom à leurs actions de déstabilisation ?

Je n’ai jamais nourri l’intention de participer à des actions contre les institutions de la République, a-t-il clamé. Et d’informer l’opinion nationale, éprise de paix ainsi que les personnels des forces de défense et de sécurité qu’il est à son poste d’attaché militaire près les ambassades de Côte d’Ivoire au Maroc, en Mauritanie, Tunisie et Egypte avec résidence à Rabat, qu’il n’est détenu dans aucune prison et qu’en sa qualité de gendarme, il ne s’inscrirait dans aucun projet de déstabilisation, prévoyant l’élimination physique de personnalités en particulier le président de la République.

Allah Kouakou Léon a en outre fait savoir qu’il démontrera toujours sa loyauté et s’honorera partout où il se trouvera et où besoin sera, son pays et les autorités qui incarnent ses institutions.

Il a toutefois précisé qu’il est à l’étranger pour des raisons de santé, rassurant qu’il rejoindra son poste une fois ses soins terminés.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Lutte contre la propagation du Coronavirus : Une ONG des médias recommande la mutualisation de toutes les forces

COVID-19: Un malade pris en charge dans le district sanitaire de Tiassalé