Des jeunes ivoiriens s’engagent pour le bon usage des médias sociaux





des-jeunes-ivoiriens-sengagent-pour-le-bon-usage-des-medias-sociaux


De jeunes citoyens ivoiriens ont décidé de s’engager efficacement pour le bon usage des réseaux sociaux en Côte d’Ivoire. Réunis au sein d’une organisation dénommée Initiative Citoyenne pour l'Education aux Médias Sociaux en Côte d'Ivoire (ICEM-CI), ils ont tenu une Assemblée générale constitutive, le 6 février 2021, à Cocody, à l’issue de laquelle Aboubakar CIDIQ a été élu président national de ladite organisation.  

Dans une interview accordée à un media ivoirien, le président national de l'ICEM-CI, a expliqué les fondements de la création de cette jeune organisation.

"Il faut aujourd'hui un enseignement, pour une bonne culture numérique à nos populations et même à nos dirigeants. L'impact de la communication digitale des politiques à l'occasion des élections sur nos populations et la crispation que cela engendre parfois sont les premières causent de notre engagement. Sans oublier le danger des médias sociaux aujourd'hui pour les jeunes, qui devraient plutôt profiter en bien de « ces outils extraordinaires ». Nous voulons participer à l'amélioration de notre société de par l'utilisation des médias sociaux" a-t-il expliqué.

 Poursuivant, il a promis d’installer des sections de son organisation dans des établissements scolaires et universitaires. "Nous installerons des sections dans des établissements scolaires, secondaires, dans les universités et grandes écoles pour que les élèves et étudiants suivent nos formations et en profiter. Nous irons aussi vers les couches les plus défavorisées en quête de formation. C'est surtout dans les orphelinats et dans certaines contrées de l'intérieur du pays ‘’ a-t-il soutenu promettant d’implanter à long terme, cette organisation dans d’autres pays africains.

Gael ZOZORO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Accident : une collision entre deux camions fait des morts et plusieurs blessés sur l’autoroute du nord

Eau potable pour tous: Le réseau de renforcement de la capacité de Sinfra désormais en service