Législatives 2021 : Candidat du Rhdp à Adzopé, Assi ABEL Botchi rassure ‘’ Nous gagnerons cette élection‘’





legislatives-2021-candidat-du-rhdp-a-adzope-assi-abel-botchi-rassure-nous-gagnerons-cette-election


Candidat du Rhdp à Adzopé dans le cadre des prochaines élections législatives, Assi ABEL Botchi est certain de sa victoire au soir du 6 mars prochain. Dans cette interview que nous vous soumettons ci-dessous, il a appelé l’ensemble de ses partisans à la sérénité et à la mobilisation. 

Si on devait parler de vous, que dire de l’homme que vous êtes aujourd’hui ?

Je suis Assi ABEL Botchi, né le 18 Aout 1967 à ARRAH,  et  fils  d’Assikoi du canton ANAPE département de la Mé,  marié et père d’un (01) enfant.  Assikoi, est une sous-préfecture d’Adzopé qui en est le chef-lieu  de département depuis 1969 par l’arrêté N°69-538 du 22 décembre 1969.  Très attaché à la culture Attié, dont je suis membre de la Génération Gnandoh, et participant à part entière à la fête d’initiation sacrée nommée FOKUE. Je reste tout de même chrétien pratiquant.

Vous êtes originaire de la région de la Me, et tout particulièrement d’Affery. Que diriez de votre département si aviez à le présenter ?

Le département d’Adzopé d’où je suis fils et cadre est un département ouvert et accueillant. Nous nous trouvons naturellement en pays Attié ou il fait bon vivre.

Situé  à 105KM de la capitale économique Abidjan, mon département a un énorme potentiel économique surtout en économie agricole, et a des attentes en logistique infrastructurelles.

Pour coller à l’actualité politique nationale, vous êtes candidat à la législative avenir, et surtout candidat du parti au pouvoir, est-ce légitime et d’où tenez-vous cette légitimité ?

Oui !  je suis candidat à cette élection législative. Mieux, je suis le choix du RHDP, parti au pouvoir dirigé par S.E.M Alassane Ouattara président de la République.

C'est un honneur pour notre département, et cet honneur exige de nous une victoire totale le 6 Mars prochain, ce à quoi nous nous attelons depuis.

De la légitimité de notre candidature ? Oui c'est une candidature légitime, au vu de notre proximité et de notre engagement auprès de nos parents, jeunes et femmes du département, ce qui a d'ailleurs milité en notre faveur lors des choix du parti, choix qui s'est fait sur la base du capital sympathie au sein de la population locale en général, et des militants en particulier.

Pensez vous juste et avantageux ces deux postes pour la localité et ses habitants pour qui vous allez porter la voix au parlement si vous êtes élu ?

Être un élu du peuple de par sa fonction sacerdotale à mon avis, exige de nous, disponibilité et sociabilité. Ce qui d’ailleurs a toujours guidé notre démarche auprès de nos parents, depuis que nous sommes en mesure de leur apporter notre soutien.

C'est donc  dans la suite logique de notre démarche de tous les jours, celle  de servir nos parents que nous allons à la conquête de cette caution institutionnelle qui boostera certainement notre action sur le terrain.

Quelles sont vos chances face à vos adversaires sur le terrain ?

Nous gagnerons cette élection comme le désire nos parents et tous les habitants de notre circonscription électorale. Nous sommes confiants parce que nous y travaillons avec acharnement.

Un appel à l’endroit de vos parents qui en attendent beaucoup de vous

Je demande à tous d'être serein et mobilisé, car notre victoire sera le départ d'un nouvel espoir d'une meilleure prise en compte des inquiétudes sociales par l'état de Côte d'Ivoire.

Le président de la République nous a choisis pour que nous soyons l'interface qu'il voudrait avoir entre le peuple et lui pendant sa mandature, celle de tous les espoirs tenus.

Ce challenge du président de la République sera tenu, car nous y jouerons tout le rôle, qui sera le nôtre au bénéfice de notre département et de ses habitants.

Je termine par cet appel à la mobilisation de tous ce 06 Mars à venir, pour faire triompher le candidat de la fraternité, de la solidarité et du partage que je suis, afin qu’un jour nouveau et plein d’espoir se lève dans ma circonscription électorale.

 

GZ avec Sercom

 

 

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire : "Ceux qui ont pris part au congrès du RHDP se sont auto-exclus du PDCI-RDA, selon Bédié

Coronavirus: le gouvernement recommande le télétravail pour freiner la propagation de la pandémie