Employabilité des jeunes : l’Union des grandes entreprises arme les étudiants de l’INP-HB à affronter le marché de l’emploi





employabilite-des-jeunes-lunion-des-grandes-entreprises-arme-les-etudiants-de-linp-hb-a-affronter-le-marche-de-lemploi


L’Union des grandes entreprises industrielle de Côte d’Ivoire (UGECI, le patronat des grandes entreprises), en collaboration avec l’Union européenne et la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire poursuit ses séances de coaching à l’attention des étudiants des universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire.

Après l’atelier de formation avec les étudiants de l’Unité de formation et de recherche (UFR) de Biosciences de l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, l’UGECI s’est déportée à Yamoussoukro, la capitale politique à la rencontre des étudiants de la prestigieuse école de l’Institut nationale polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) et plus précisément, ceux de l’Ecole supérieure d’Industrie (ESI).

Selon la directrice exécutive de l’UGECI, Rose Don-Mello, cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’un programme intitulé "s’investir ensemble" qui est un programme financé par l’Union européenne et porté par l’UGECI, la Chambre européenne de commerce (Eurocham) et la confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI).

" A travers ses sessions de coaching, nous leur donnons des outils et des conseils sur la façon dont ils doivent aborder leur carrière professionnelle, la façon dont ils doivent rédiger leur curriculum vitae, réussir leur entretien d’embauche. Nous leur donnons tous ces conseils pour que, lorsqu’ils vont frapper à la porte du marché de l’emploi, ils soient effectivement prêts, qu’ils soient bien outillés pour pouvoir se démarquer et être retenus", a-t-elle expliqué.

Poursuivant, la directrice a signifié que les jeunes peuvent être certes bien formés. Mais ils ne savent toujours comment aborder le monde professionnel. " C’est la raison pour laquelle on essaie de les accompagner à travers ces formations et ces conseils très pratiques de sorte qu’ils soient plus confiants lorsqu’ils vont attaquer le milieu professionnel", a-t-elle justifié.

Sur leur attente, Mme Don-Mello a fait savoir qu’en tant qu’organisation patronale, la question des ressources humaines est essentielle, car "toute entreprise repose d’abord sur les hommes".

Elle a exhorté les étudiants à s'investir totalement lors de leur stage, car at-telle justifié "les occasions de stages sont des opportunités d'emplois".

Le directeur de l’ESI, Pr Tanoh Aka a exprimé sa gratitude à l’UGECI pour cette initiative et émis le vœu de voir cette formation être le début d’une collaboration entre sa structure et le patronat des grandes entreprises.

Raphael Kangah, chef du département développement des ressources humaines et Marie France Durandière, directrice de programme dans des sociétés de la place ont entretenus les étudiants de cet institut d’excellence sur comment s’y prendre pour réussir son insertion professionnelle.

Ils les ont instruits sur plusieurs notions, notamment comment choisir sa formation, décider de sa carrière, préparer son entretien d’embauche, son curriculum vitae, sa lettre de motivation, mais aussi et surtout, comment construire son projet professionnel.

Ils ont saisi l’occasion pour instruire leur auditoire sur les comportements à adopter en entreprise. Il s’agit entre autres du respect de l’éthique, de l’estime de soi, du respect des règles et du recours au feedback.

Créée en 2005, l’Union des grandes entreprises industrielle de Côte d’Ivoire (UGECI) est composée de 29 grandes entreprises ou groupes d’entreprises industrielles nationales ou filiales de multinationales. Elle ambitionne de participer et de contribuer pleinement au développement économique et industriel de la Côte d’Ivoire. Elle a pour objectif, entre autres, l’amélioration de la compétitivité, la défense permanente de leurs intérêts et l’amélioration de l’environnement des affaires, note-t-on.

Lambert KOUAME  

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Leila Koné , 2e dauphine Miss Côte d’Ivoire 2010 est décédée

Décision de la CADHP : attendons de voir