Revue de presse : Ouattara dissout le gouvernement, Gbagbo veut « couper des têtes »





revue-de-presse-ouattara-dissout-le-gouvernement-gbagbo-veut-couper-des-tetes


La situation socio-politique ivoirienne a été meublée en fin de semaine dernière par la dissolution du gouvernement par le président de la République Alassane Ouattara et la sortie du président du Parti des peuples africains (Ppa-ci), Laurent Gbagbo, après les élections locales des 2 et 16 septembre 2023.

Le président de la République Alassane Ouattara a mis fin aux fonctions du Premier ministre Patrick Achi ainsi qu’à celles des membres du gouvernement, le vendredi 6 octobre 2023. Une information qui a été diversement relayée et interprétée par la presse locale en ce lundi 9 octobre 2023.

« Panique totale au sommet de l’Etat », titre à ce sujet Le Quotidien d’Abidjan quand L’Inter entrevoit une « semaine décisive ». Le journal ajoute que des ministres sont en route pour le Sénat. Faisant également mention du « probable Premier ministre ».

Pour sa part, L’Expression donne « les raisons profondes d’un remaniement », là où Le Sursaut révèle que « Alassane Ouattara va dribbler tout le monde », même si L’Héritage croit savoir les prochaines destinations de certaines personnalités. « Achi au Sénat, Sarassoro à la Primature », confie le quotidien proche du PDCI-RDA.

Concernant ce parti, orphelin depuis quelques mois après le décès de son président Henri Konan Bédié, son entrée probable dans le nouveau gouvernement fait débat dans la presse. « L’entrée du Pdci-Rda au gouvernement n’a jamais été à l’ordre du jour », informe Dernière Heure Monde. « Nouveau gouvernement ivoirien : le Pdci-Rda n’entrera pas », insiste Le Bélier.

Pour clore ce chapitre, L’Avenir fait une « incursion dans le quotidien des anciens ministres », 72 heures après la dissolution du gouvernement. Histoire de savoir « comment ils passent leurs temps en dehors des cabinets ministériels ».

Au Parti des peuples africains (Ppa-ci), l’heure est au bilan, au sortir des différentes élections locales des 2 et 16 septembre derniers. « Gbagbo veut couper des têtes », annoncent en choeur  Le Patriote et Le jour Plus. « Laurent Gbagbo veut juger le travail des coordinateurs et fédéraux du Ppa-ci", indique Le Panafricain. Le Quotidien d’Abidjan pense, pour sa part, que Gbagbo fait « des propositions pour une délivrance de la Côte d’Ivoire ».

Pendant ce temps, « la petite femme » du Président du Ppa-ci fait parler son cœur en faveur des enfants des prisonniers politiques, en leur offrant des kits scolaires. « Nady Bamba soulage la douleur des enfants des détenus politiques », informe La Voie Originale.

A la semaine prochaine.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

JO Tokyo 2020: Aviron , l'Ivoirien N'Dri Franck est éliminé

Dr Abass Yaya Bamba (candidat à la présidentielle de 2020) : "Si Ouattara a eu raison de Guéi et Gbagbo, il n’aura pas raison de moi"