Covid-19. La France suspend le vaccin AstraZeneca en attendant un avis européen mardi





covid-19-la-france-suspend-le-vaccin-astrazeneca-en-attendant-un-avis-europeen-mardi


Emmanuel Macron dit prendre cette décision de suspendre le vaccin AstraZeneca pendant quelques heures « par précaution », dans l’attente d’un avis de l’autorité européenne des médicaments.

La France, à son tour, a décidé lundi 15 mars de « suspendre par précaution » l’utilisation du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19, en attendant un avis de l’autorité européenne des médicaments qui sera rendu mardi, a annoncé Emmanuel Macron lors d’une conférence de presse à Montauban.

Le chef de l’État a dit « espérer reprendre vite » la vaccination avec ce sérum « si l’avis de l’autorité européenne le permet », alors que plusieurs pays européens ont eux aussi suspendu ce vaccin, dont l’Allemagne et l’Italie lundi.

« L’Autorité européenne, l’EMA, rendra demain après-midi un avis sur le recours à ce vaccin […] la décision qui a été prise en conformité aussi avec notre politique européenne est de suspendre par précaution la vaccination avec AstraZeneca en espérant la reprendre vite si l’avis de l’EMA le permet », a déclaré le chef de l’État lors d’une conférence de presse avec le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez, à l’issue d’un sommet franco-espagnol.

Suspendues la semaine dernière en raison du nombre limité de lots disponibles, les commandes de vaccins AstraZeneca avaient été rouvertes lundi pour les médecins libéraux français.

« Sans doute de nouvelles décisions dans les prochains jours »

Par ailleurs, Emmanuel Macron a indiqué que le gouvernement devra « prendre dans les jours qui viennent, sans doute, de nouvelles décisions », a dit le chef de l’État, en réponse à une question sur la possibilité d’un nouveau confinement. « J’ai demandé au gouvernement de travailler pour que dans les prochains jours nous puissions redonner de la visibilité à nos concitoyens », a ajouté Emmanuel Macron en plaidant pour des décisions « adaptées et proportionnées ».  « Le maître du temps, c’est le virus, malheureusement », a encore souligné le président de la République.

La suitre sur ouest-france.fr

En lecture en ce moment

Les numérotations téléphoniques vont passer de huit à 10 chiffres en Côte d’Ivoire

Incendies aux USA : Des appels à la prière pour la Californie et l’Orégon