Décès du Premier Ministre: le corps diplomatique et des représentants d'organisations internationales saluent la mémoire d'un homme d'Etat





deces-du-premier-ministre-le-corps-diplomatique-et-des-representants-dorganisations-internationales-saluent-la-memoire-dun-homme-detat


Des ambassadeurs et des chefs d`organisations internationales accrédités en Côte d`Ivoire ont salué, le 15 mars 2021 à Abidjan, dans le livre de condoléances ouvert à la Primature, la mémoire d’un frère, d’un ami, d`un partenaire et d`un grand homme d`Etat, suite au décès du Premier Ministre Hamed Bakayoko.

Le Doyen du corps diplomatique, le Nonce apostolique, Mgr Paolo Borgia, a salué le professionnalisme, l`esprit d`ouverture et la grande générosité de l`illustre disparu, avant d`exprimer sa tristesse et celle du Saint-Siège au Président Alassane Ouattara pour le rappel à Dieu du Premier Ministre Hamed Bakayoko.

« En tant qu’ambassadeur de l`Union Européenne, je suis venu avec les ambassadeurs d`Allemagne, de Belgique, d`Espagne, de France, d`Italie et celui des Pays-Bas pour présenter nos condoléances et dire que nous avons perdu un partenaire et un ami. Il était d’une efficacité avérée aussi bien en tant que Premier Ministre et ministre de la Défense. Je salue son pragmatisme, sa disponibilité et son orientation à toujours trouver une solution aux problèmes. C’est une grande perte pour l’Union européenne et tous les États membres ici représentés. Sincères condoléances à la Côte d’Ivoire et au Président Alassane Ouattara. », a indiqué Jobst von Kirchmann.

L’ambassadeur des États-Unis, Richard Bell, a salué la mémoire d’un grand patriote. « Je n’ai pas de mot pour exprimer le choc et la tristesse que je ressens face à cette lourde perte. Le Premier Ministre a toujours fait preuve d’une grande disponibilité envers moi. Je relève aussi l’humilité et la bonne volonté qui l’ont toujours caractérisé. Il a choisi de se battre pour son pays jusqu’à la fin de ses jours. La Côte d’Ivoire mérite cette sorte de dévouement et d’amour. C’est une perte cruelle pour le pays. », a-t-il dit.

Les ambassadeurs du Sénégal, de l’Angola, du Soudan, de l’Arabie Saoudite, de Palestine, de l’Egypte, du Gabon, de même que les chefs d’organisations internationales telles que la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), de l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (ASEA) ont aussi exprimé leur compassion au Président de la République Alassane Ouattara et à tout le peuple ivoirien, suite au deuil qui les frappe.

 

Source : Primature

En lecture en ce moment

Congrès de la FESCI : Deux agresseurs arrêtés

Revue de presse du lundi 13 juillet : Après le décès d'Amadou Gon, ça chauffe entre Ouattara et Duncan