“Le musulman peut se vacciner contre la Covid-19 durant l’observation du jeûne du Ramadan” (Interview Imam)





le-musulman-peut-se-vacciner-contre-la-covid-19-durant-lobservation-du-jeune-du-ramadan-interview-imam


Chaque année, les musulmans du monde entier observent le jeûne du mois de Ramadan (9ème mois lunaire) qui fait partie des cinq piliers de l’Islam. Ils s’abstiennent, entre autres, de boire, de manger et d’avoir des rapports sexuels de l’aube au coucher du soleil.

Dans cette interview qu’il a accordée à l’AIP, l’imam Dago Mapry dit Touré Adama de la mosquée Hadja Madina du Plateau-Dokui à Abobo, instruit sur cette période hautement spirituelle qui vise notamment à l’élévation de la foi des fidèles musulmans.

AIP : De prime à bord, imam, dites-nous qu’est-ce qui caractérise le jeûne du mois de Ramadan et le rend si important pour les musulmans ?

Imam: Le jeûne du mois de Ramadan fait partie des cinq piliers de l’Islam. On ne saurait devenir un vrai musulman sans toutefois observer le jeûne du mois de Ramadan. Tout musulman ou toute musulmane est contraint de jeûner le mois de Ramadan. C’est aussi le mois dans lequel le Coran a été révélé, c’est le mois dans lequel Dieu lui-même déclare une “amnistie” générale vis-à-vis de Ses serviteurs. C’est pourquoi, dans le Coran, Dieu s’adresse à Ses serviteurs en ces termes : “Ô vous qui avez cru, le jeûne vous a été prescrit comme à ceux qui vous ont précéder afin que vous atteignez la piété”.

AIP : Cette année comme l’an passé, ce mois de Ramadan est observé dans un contexte particulier causé par la pandémie du Coronavirus. Comment les musulmans peuvent-ils allier jeûne du mois de Ramadan et respect des mesures barrières ?

Imam: En ce qui nous concerne, nous mettons l’accent sur le port des cache-nez pour les prières à la mosquée, vu que la distanciation physique est un peu difficile à faire respecter, vu que nos salles de prière ne sont pas aussi grandes pour accueillir tous les fidèles en cette période de Ramadan.

AIP : Actuellement, les autorités recommandent la vaccination pour lutter contre la Covid-19. Est-il possible pour le musulman de se faire vacciner durant l’observation du jeûne?

Imam : La vaccination n’est pas nourrissante, elle n’empêche pas le jeûneur de ressentir la faim et la soif, donc le musulman peut se vacciner contre la Covid-19 durant l’observation du jeûne du Ramadan. Tout vaccin peut être fait durant le mois de Ramadan sans qu’il n’annule le jeûne.

AIP : Vu le contexte dans lequel nous sommes, peut-on se limiter à la prière de Isha et se passer de la prière du Tarawih ?

Imam : Faire le Tarawih en groupe est recommandé mais ce n’est pas une obligation, on peut se limiter à deux ou trois personnes pour le faire dans le respect des mesures barrières. On peut aussi rester à la maison et prier seul ou avec sa famille sans risque de contracter le Coronavirus.

AIP : Comment doit se comporter le musulman durant cette période et après le jeûne du Ramadan ?

Imam : Le jeûneur doit se priver de tout ce qui est immoral et de tout ce qui pourrait compromettre son jeûne. Durant le jeûne, on ne se bat pas, on ne médit pas, on ne calomnie pas, on ne ment pas, on ne fait pas de tapage, on ne tient pas des propos malsains. En un mot, le musulman doit être un modèle dans son comportement durant le jeûne et aussi après.

AIP : Quel est la meilleure manière de jeûner ?

Imam : Quand on jeûne, il faut se dire que l’on jeûne pour l’amour de Dieu, c’est pourquoi il est dit ceci dans un hadith du Prophète Mohammad Paix et Salut sur Lu: “Celui qui jeûne avec foi et dans l’espoir d’avoir une récompense, tous ses péchés antérieurs seront effacés”. Durant le mois de Ramadan, il faut appliquer le savoir-vivre avec tous les êtres y compris les animaux.

AIP : Quel est le rôle de l’imam durant cette période d’endurance et d’élévation spirituelle?

Imam : Durant cette période, l’imam doit mettre l’accent sur toutes les vertus de la foi, et enseigner la générosité et le respect. L’imam doit aussi amener sa communauté à redoubler d’efforts dans la pratique de la religion, à lire le Coran, à faire des prières surérogatoires, à prendre part à des cérémonies où l’on enseigne le Coran et à faire le maximum d’aumônes. Il faut maximiser les bonnes œuvres.

AIP : Qu’est-ce que la communauté fait pour aider les musulmans qui sont dans le besoin afin qu’eux aussi puissent correctement observer le jeûne du mois de Ramadan ?

Imam : Le mois de Ramadan est un mois de partage et de générosité. Le musulman est appelé à assister les plus démunis parce que le mois de Ramadan est le mois dans lequel chacun devrait partager les difficultés que le nécessiteux vit au quotidien afin que nous soyons bienveillants envers eux après le Ramadan. Nous devons aussi organiser des ruptures en faveur des plus démunis que ce soit dans les familles comme dans les mosquées. Dans ce mois, le musulman est appelé à assisté discrètement les moins nantis.

(AIP)

(Interview réalisée par Kader Ouattara)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Quelque chose s’est passé entre Simone Gbagbo et des militaires, un proche de Soro aux portes de la prison

Football : l’Egypte va organiser la CAN 2019