Attaque du camp militaire de N'Dotré : L'Etat-major fait le bilan





attaque-du-camp-militaire-de-ndotre-letat-major-fait-le-bilan


Le camp militaire de N’Dotré a subi une attaque dans la nuit du mardi 20 avril au mercredi 21 avril 2021. La riposte des hommes du général de corps d’armée, Lassina Doumbia, chef d’État-major des armées, a permis non seulement de préserver l’intégralité du camp, mais également de repousser les assaillants. Trois parmi ces derniers ont été définitivement mis hors d’état de nuire, quand un autre a été fait prisonnier.
"Dans la nuit du 20 au 21 avril, aux environs de 1 h 00, des individus non identifiés ont ouvert le feu sur les postes de garde de la base militaire de N’Dotré, dans la commune d’Abobo, avec l’intention certaine d’y pénétrer de force. La réaction immédiate des sentinelles de faction, a donné lieu à des échanges de tirs nourris, obligeants les assaillants à prendre la fuite", informe un communiqué émanant de l’État-major des armées. Avant de faire le bilan provisoire : "un blessé léger côté ami, trois tués et un blessé fait prisonnier côté ennemi. Ainsi que de nombreux matériels saisis".
L’armée informe que des opérations militaires de ratissage ont été engagées sur le terrain et se poursuivent. Tout en rassurant que "la situation sécuritaire reste sous contrôle".

Modeste KONE

En lecture en ce moment

CAN 2021: le Tchad disqualifié en éliminatoires

Séjour de Gon à Paris : Pourquoi tant de bruit pour un simple contrôle médical ?