Littérature : 14 journalistes culturels distingués par l’association des écrivains de Côte d’Ivoire





litterature-14-journalistes-culturels-distingues-par-lassociation-des-ecrivains-de-cote-divoire


L’Association des écrivains de Côte d’Ivoire (Aeci), a, au cours de sa rentrée littéraire le samedi 24 avril dernier, distingué 14 journalistes culturels qui contribuent à la promotion du livre en Côte d’Ivoire.

Une façon de  saluer l’engagement de ces acteurs médiatiques en faveur de la promotion du livre. 

Selon le président de L’AECI, Etty Macaire, la pandémie de la Covid 19 a plombé l’industrie du livre. Cependant, il espère en des lendemains meilleurs  car pour lui, le livre triomphera de cette épreuve.

 

Le professeur Jean-Francis Ekoungoun, maître de conférences, comparatiste, généticien et historien de la littérature a pour sa part entretenu l’assistance sur le thème : "La résilience littéraire à l’épreuve de la pandémie à Covid-19". Il a notamment démontré, qu’à travers l’histoire, la littérature a bien souvent bravé des crises majeures. C’est pourquoi, il a faitun ensemble de propositions à l’État afin de soutenir la résilience du secteur du livre en Côte d’Ivoire. Il s’agit, entre autres, de la création d’un fonds de soutien à la filière livre sinistrée,  d’une aide à la création d’une plateforme numérique pour le livre avec une option téléchargement en ligne gratuite. Il a, en outre, lancé un appel à la nouvelle ministre en charge de la Culture afin de rencontrer les acteurs de la filière livre et d’échanger avec eux sur les difficultés du secteur.

La rentrée littéraire de l’AECI a été l’occasion  pour procéder à la proclamation des résultats de la 3e édition du prix Régina Yaou de nouvelles, organisée en 2019. Le candidat Koffi Akaffou a été désigné super lauréat du concours.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Dix ans de prison ferme pour le policier convoyeur de drogues à Aboisso

Abidjan sud : la grève des transporteurs se poursuit