Entrepreunariat: La député de Tengrela s'engage aux côtés des femmes journalistes





entrepreunariat-la-depute-de-tengrela-sengage-aux-cotes-des-femmes-journalistes


L'association des femmes journalistes de Cote d'Ivoire  (AFJCI) a reçu ce vendredi 21 mai 2021 à la maison de la presse d'Abidjan, dans le cadre de sa tribune intitulée  "Femme a l'honneur", la députée de Tengrela, Mariam Traoré.

A cet effet, elle a exhorté les femmes à se prendre en main en se lançant  dans des initiatives personnelles et des activités génératrices de revenus.

Elle s'est engagée aux côtés des femmes journalistes à qui elle a demandé  de ne pas avoir peur de se lancer dans l'entreprenariat afin de devenir des femmes leaders de leur époque. 

Politiquement, la député de Tengrela, Traoré Mariam a réitéré son attachement au rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP) avec son mentor, le président Alassane Ouattara.

Cette tribune a été une occasion pour Mariam Traoré de demander pardon à toute la Côte d'Ivoire, deux années après sa sortie scandaleuse au cours de laquelle elle a proféré des injures à l'encontre de Mme Sita Coulibaly du PDCI  RDA. 

"J'ai fait une vidéo pour répondre à quelqu'un  qui m'a envoyé une vidéo via Wathsapp dans laquelle des femmes insultaient la ministre Kandia Camara. Je  n'ai pas aimé cette façon de faire. En réponse, j'ai fait une vidéo pour dire ma part de vérité  que j'ai ramené à l'adresse qui m'a envoyé le message. A ma grande surprise, la vidéo s'est retrouvée sur les réseaux sociaux. Je regrette cela car je suis une personnalité de ce pays et cette image n'était pas bonne. Je regrette cet épisode et je demande pardon à tous les ivoiriens", a t-elle imploré.

La présidente de l’AFJCI, Marlyse Aimée Konan, a indiqué que la femme joue un rôle prépondérant dans le développement local et celui du pays, et qu’elle mérite d’être valorisée. Pour sa part, le président de L'UNJCI, Jean Claude Coulibaly a salué l'initiative.

La tribune d’échanges ‘’Femme à l’honneur’’ vise à promouvoir la gente féminine et à mettre en lumière ce qu’elle apporte dans le développement du pays ainsi que dans tous les secteurs d’activités.

Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Journée internationale de la francophonie : Le monde entier célèbre la langue française

Consultez la list de parions sport: 1xbet.cm