L'ONU et les USA exigent "la libération immédiate" du président de la transition au Mali





lonu-et-les-usa-exigent-quotla-liberation-immediatequot-du-president-de-la-transition-au-mali


La mission des Nations unies au Mali (MINUSMA) et les États-Unis ont exigé lundi dans deux déclarations distinctes  "la libération immédiate et inconditionnelle" du président de la transition Bah Ndaw et du Premier ministre Moctar Ouane, environ deux heures après que l'ambassade des États-Unis à Bamako a dit avoir constaté une forte présence militaire dans la capitale malienne.
Pendant ce temps, les rumeurs d'un coup d'État vont bon train, moins d'un an après que le président Ibrahim Boubacar Keita a été renversé dans un putsch militaire.
Les événements de lundi semblent avoir été précipités par l’annonce d’un nouveau gouvernement au sein duquel on compte moins de militaires que le précédent. Lire la suite sur voaafrique.com

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Lutte contre le cancer : l’Etat va construire un centre régional de radiothérapie et d’oncologie médicale

Lutte contre la propagation du Coronavirus : Une ONG des médias recommande la mutualisation de toutes les forces