Soutien au secteur des médias : le FSDP sur le terrain pour s’enquérir de l’évolution des chantiers financés





soutien-au-secteur-des-medias-le-fsdp-sur-le-terrain-pour-senquerir-de-levolution-des-chantiers-finances


Le Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP) s’est rendu sur le terrain, précisément à l’entreprise de presse Action+Abidjan, éditrice du journal Supersport, au Plateau-Dokui, et à la maison de la presse, au Plateau, pour visiter les chantiers financés. À la tête de la délégation, le président du Conseil de gestion, Abdou Abdou, et ses conseillers, et Mme N’Guessan Bernise, directrice exécutive. Partout où ils sont passés, ils ont pu s’enquérir de l’évolution des travaux du siège de l’entreprise Action+Abidjan et de la salle de conférence et des bureaux de la Maison de la presse d’Abidjan (MPA).

Dans le détail, Mme N’Guessan Bernise a expliqué, dans une conférence de presse qu’elle a animée avec M. Abdou Abdou, que la construction de la salle de conférence et de bureaux à la MPA s’inscrit dans le cadre des subventions du FSDP allouées en 2019 et 2020 et se chiffre à 361 494 481 FCFA.
Concernant le siège d’Action+Abidjan, elle a fait savoir que cette entreprise a sollicité le FSDP pour l’obtention d’un prêt d’un montant de 180 millions FCFA pour l’acquisition d’un terrain et la construction de son siège qui regroupera toute son administration.
Toujours dans le cadre de ses actions en faveur du secteur de la presse, selon Mme N’Guessan Bernise, le FSDP a accordé un prêt de 200 millions FCFA à la Nouvelle imprimerie de Côte d’Ivoire (NICI SARL), sociétés éditrice de Gbich ! et Allô Police et les éditions Houry (Mousso) qui se sont associées. C’est un projet de grande envergure qui permettra la mise en place d’une unité d’imprimerie Offset, l’acquisition de matériels d’imprimerie, la réalisation de travaux d’aménagement et la couverture des besoins de trésorerie.
Toujours au cours de cette conférence de presse, Mme N’Guessan Bernise a révélé que, pour 2021, le FSDP a cautionné la MS-Médias pour l’acquisition d’un terrain nu pour un montant exceptionnel de 600.000.000 de FCFA. En outre, a-t-elle fait savoir, le montant des crédits d’investissement garantis a été porté de 200 millions garantie des emprunts bancaires des entreprises de presse et de communication audiovisuelle ainsi que des organisations professionnelles de la garantie des emprunts bancaires des entreprises de presse et de communication audiovisuelle ainsi que des organisations professionnelles. C’est pourquoi, elle a invité les entreprises et organisations professionnelles du secteur de la presse privée à plus solliciter le Fonds de garantie pour leurs projets structurants.
1 milliard 016 FCFA. C’est le montant dont a bénéficié des médias privés, le GEPCI, le REPPRELCI, l'URPCI, l'OJPCI, la MS-Médias et l’UNJCI au titre des subventions et dons.
Tout en remerciant le ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie, porte-parole du gouvernement, M. Amadou Coulibaly, pour l’attention qu’il accorde au secteur des médias et aux activités du FSDP depuis sa prise de fonction, la directrice exécutive du FSDP a rassuré que pour 2021, l’Etat de Côte d’Ivoire compte poursuivre ses interventions en faveur du secteur des médias.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

En grève de la faim : "le député Alain Lobognon est en train de mourir dans sa cellule (Touré Moussa)

Montée en Ligue 1 et Ligue 2 : La FIF explique sa démarche