FIF: Idriss Diallo, Drogba et Sory Diabaté s’engagent à mettre Balle à terre pour aller aux élections





fif-idriss-diallo-drogba-et-sory-diabate-sengagent-a-mettre-balle-a-terre-pour-aller-aux-elections


 
 

Le concept “Balle à terre pour un football qui gagne” a été officiellement lancé ce mardi à Abidjan.

Cette rencontre a été l’occasion pour les trois candidats au poste de la présidence de la Fédération ivoirienne de football d’exprimer leur disponibilité et leur volonté à mettre Balle à terre pour aller aux élections prévues au mois de novembre.

Idriss Diallo: « Monsieur Sory, que j’appelle « premier », Didier Drogba que j’appelle « El Phénoméno », a vous tous … Ils sont venus me voir et ils m’ont dit: nous sommes venus vous voir, nous voulons rassembler la famille du football. Je leur ai dit, bienvenue dans ma team. Ma team veut rassembler la famille. L’initiative n’aurait pas totale si vous n’aviez pas associé les plus grands communicateurs au monde, les réseaux sociaux. Il faut considérer les élections comme un match de football qui va durer 90 mn ou 120 mn. J’espère être le vainqueur du match. Et si je suis le vainqueur, je ferai en sorte que Sory et Didier soient associés (…) Je suis disponible pour tout ce qui est unification, pacification du football ivoirien. Au comité de normalisation, nous vous regardons. Organisez cette élection comme Mme Gabala l’a promis, au plus tard en novembre. Vous avez une responsabilité. »

 

Sory Diabaté: « J’ai adhéré au concept Balle à terre, parce qu’ayant été acteur pendant 18 ans à la FIF. Au delà des mots, il faut que cette rencontre permette d’apaiser. Pendant trois ans, nous avons connu des turbulences dans la maison. Je voudrais confirmer comme l’a dit Idriss Diallo, que nous nous parlons. Je voudrais inviter les uns et les autres à cultiver certaines valeurs: le respect, la tolérance, la responsabilité. »

Didier Drogba: « La priorité aujourd’hui, c’est ce ballon qui doit rouler, qui doit apaiser. Nous sommes candidat à la fédération ivoirienne de football. Dans le mot fédération, il y a Federer. Nous voulons être président, pas pour nous, mais pour les joueurs. Quand j’ai été approché par les initiateurs du
Concept, je n’ai pas hésité. Moi, en tant qu’ambassadeur de la paix, moi, Didier Drogba, fils de la Côte d’Ivoire. Cette élection a été au cœur de tous les débats. Je soutiens l’idée du concept Balle à terre. On se voit en novembre… »

Fulbert Yao

En lecture en ce moment

Alassane Ouattara à Sotchi pour le 1er forum économique Russie-Afrique

Côte d’Ivoire/Humour : "Montreux Comedy" pose ses valises à Abidjan pour " Africa Comedy"