Législative partielle : la CEI remet les affiches et spécimens de vote aux candidats





legislative-partielle-la-cei-remet-les-affiches-et-specimens-de-vote-aux-candidats


La Commission électorale indépendante (CEI, organe en charge des élections) a procédé, ce mercredi, à la remise des affiches et spécimens des bulletins de votes aux candidats et aux représentants des candidats à l’élection législative partielle du 12 juin 2021.

L’élection législative du 6 mars, va être reprise dans six circonscriptions à savoir les circonscriptions N°011 (Gbélo, Gouékan, Koonan, Ouaninou, Sabadougou et Santa Communes et Sous-préfectures), N°085 (Atoutou et Jacqueville, Communes et Sous-préfectures), N°148 (Dabouyo et Guéyo, Communes et Sous-préfectures) et N°174 Dogbo et Grand-Béréby, Communes et Sous-préfectures suite à un contentieux électoral.

Quant aux deux autres circonscriptions que sont Séguéla Commune et de Mankono Commune et sous-préfecture, la reprise est liée aux décès des députés Hamed Bakayoko (Séguéla) et Hassane Fofana (Mankono), rappelle-t-on.

La remise de ces documents devrait permettre aux candidats d’apprendre aux électeurs à voter, a indiqué le premier vice-président de la CEI, Koné Sourou, émettant le vœu de voir ces partielles se dérouler dans la convivialité, la paix et que les Ivoiriens soient libres d’aller choisir leur futur député à l’Assemblée nationale.

" Ce sont eux (les électeurs) seulement qui choisissent. Ce n’est pas la CEI", a précisé M. Koné, appelant les candidats à tempérer l’ardeur de ceux qui veulent mettre le désordre.

La campagne s’ouvre "le vendredi 04 juin 2021 à zéro heure, pour prendre fin le jeudi 10 juin 2021 à minuit", soit une durée de sept jours.

"Il s’agit de faire campagne, présenter votre programme  pour convaincre l’électeur. Il ne s’agit pas d'insulter l’adversaire", a conseillé le vice-président.

"En démocratie le seul choix pour désigner les dirigeants, c’est les élections et  rien d'autre. Au nom du président de la CEI. Nous serons heureux qu’on dise au soir du 12 (juin) qu’une fois de plus les élections se sont bien passées. Il n’y a pas eu de palabre, d’urne cassée", a-t-il conclu.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

COVID-19: Un malade pris en charge dans le district sanitaire de Tiassalé

Marche priante pour la Paix : Retour en images de la manifestation de l’église catholique