Littérature : Voici l’autre passion de la chanteuse Madou





litterature-voici-lautre-passion-de-la-chanteuse-madou


Après avoir fait ses pas dans la danse, le mannequinât, le cinéma, et la musique, l’artiste ivoiro-béninoise Madou Isbath  Jinabou Epouse Diarra dite "Madou La Daronne" vient d’ajouter une autre corde à son arc. Elle a sorti il y a quelques jours une œuvre littéraire intitulée "Mon parcours un challenge perpétuel.../ My life a perpetual challenge...".

Au cours de la dédicace de cette première production qui s’est déroulée le 29 mai dernier au Consulat honoraire de la République du Bénin à Abidjan, en présence du consul et de plusieurs autres personnalités, elle a expliqué qu’il s’agissait pour elle de retracer sa vie qui n’est pas de tout repos, entre ses obligations professionnelles et familiales.

"C’est comme mon journal intime. J’ai commencé à l’écrire il y a 20 ans. C’est maintenant que je me sens prête à le publier. C’est une synthèse de la vie de femme et de chanteuse. C’est un livre de chevet. Aujourd’hui, je suis écouté et j’ai décidé de faire passer un message. J’ai aussi menti et désobéi à mes parents. Mais je me suis toujours battue pour obtenir ce que je veux car au début de ma carrière, mes parents n’étaient pas d’accord sur mon choix. J’ai dû user de subterfuges pour détourner la vigilance parentale pour faire ce que j’aimais", a-t-elle expliqué.

L’autre difficulté naît dans le show-biz avec son cortège de propositions indécentes, de fourberie, de rivalités… Pourquoi elle a tenu et comment elle a réussi trouvent leurs réponses dans le récit. On y découvre finalement que le succès de Madou est parti de sa persévérance à ne rien lâcher et à ne pas se laisser faire. Le livre présente les séquences (29 chapitres) du parcours de Madou, cette princesse Yoruba.

"Madou est une artiste émérite et multidimensionnelle. Son talent fait l’unanimité. Elle est un exemple d’abnégation au travail, un don de soi, un modèle qui porte très haut le  flambeau de la musique béninoise. C’est un modèle qui mérite d’être célébré", a souligné le diplomate béninois dans son speech de bienvenue. Avant la série des dédicaces du livre, des prestations d’artistes ont apporté de l’aération à l’évènement.

Rappelons que Madou fait une entrée réussie dans la musique en 1996 avec le titre "Dotou". La chanson signifie patience et est extraite du tout premier album "Funwadjê" de la jeune chanteuse. La critique et le public l’accueillent bien. L’œuvre est d’ailleurs saluée par le prix de la paix. Ce qui propulse son auteure au rang des grands noms la musique béninoise voire africaine.  25 ans plus tard, Madou devenue Madou La Daronne, occupe une bonne place dans le show-biz du continent. C’est en attendant la sortie, dans les mois à venir de son 8e album, la chanteuse a sorti un livre.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Media : Ahmadou Bakayoko rejoint le groupe industriel panafricain Eranove

L’homme de main d’Arafat dj tabassé par les gardes du corps de Safarel Obiang