Elections régionales et municipales 2023 : la CEI proroge le délai de dépôt des dossiers de candidature





elections-regionales-et-municipales-2023-la-cei-proroge-le-delai-de-depot-des-dossiers-de-candidature


Les potentiels candidats aux élections régionales et municipales couplées du 2 septembre 2023 ont jusqu’au dimanche 23 juillet 2023 inclus pour déposer leurs dossiers de candidature, a informé ce mercredi 19 juillet 2023, le porte-parole de la Commission électorale indépendante (CEI ), Emile Ebrottié, face à la presse.

« La période de réception des dossiers de candidatures pour les élections des conseillers régionaux et des conseillers municipaux du 02 septembre 2023, qui expirait ce mercredi 19 juillet 2023, est prorogée, exceptionnellement, jusqu'au dimanche 23 juillet 2023 inclus », a annoncé Emile Ebrottié.

Ouvert samedi 1er juillet 2023, la période de dépôt des dossiers de candidature pour les élections régionales et municipales couplées du 2 septembre 2023 devrait prendre fin ce mercredi 19 juillet 2023, rappelle-t-on.

Sur les raisons de ce report, le porte-parole de l’organe en charge des élections fait savoir que cela fait suite au souhait formulé samedi 15 juillet par les groupements et les partis politiques dans le cadre de l'Opération de Révision de la Liste Électorale. Rencontre au cours de laquelle ces partis et groupements politiques ont souhaité la prorogation de la période de réception des dossiers de candidatures pour les élections des conseillers régionaux et des conseillers municipaux du 02 septembre 2023.

Cette demande, selon le porte-parole, a été réitérée par plusieurs correspondances en date du lundi 17 juillet 2023, adressées au président de la Commission électorale indépendante.

« Fort de ces requêtes, le président de la Commission électorale indépendante a convoqué, en urgence, une Commission Centrale extraordinaire aux fins d'examiner les demandes formulées par les partis et groupements politiques. Ainsi, ce mercredi 19 juillet 2023, après délibérations, la Commission Centrale a fait droit à la requête des partis et groupements politiques dont se réclame, en règle générale, la majorité des candidats aux élections régionales et municipales », a expliqué M. Ebrottié.

A cet effet, la CEI appelle au sens de responsabilité de tous et de toutes pour la bonne conduite de cette étape indispensable à l’organisation des scrutins du 2 septembre 2023, conclut-il.

Lambert KOUAME   

En lecture en ce moment

RHDP : Mabri dément une candidature contre Gon

Coupe de la Confédération : l’Asec Mimoas surprend les Diables Noirs et prend la tête de sa poule