Procès de proches de Guillaume Soro : Alain Lobognon réclame Méité Sindou à la barre





proces-de-proches-de-guillaume-soro-alain-lobognon-reclame-meite-sindou-a-la-barre


L’ex-ministre Alain Lobognon qui était à la barre, le mercredi 9 juin 2021, dans le cadre du procès des proches de Guillaume Soro, a réclamé le témoignage de Méité Sindou, car, selon lui, c’est lui qui était le président du comité d’organisation de l’accueil de l’ex-président de l’Assemblée nationale ivoirienne. Ce dernier, a-t-il affirmé, avait un bureau à l’annexe du siège de Générations et Peuples Solidaires (GPS). Il pense que le témoignage de l'ex-compagnon de Soro pourrait éclaircir certains points sur cette organisation.
L’ancien député de Fresco a nié les faits qui lui sont reprochés et qui lui valent sa mise en détention, notamment les accusations de complot contre l’autorité de l'État et de diffusion de fausses informations. Rappelant que le jour de son arrestation, il animait une conférence de presse pour annoncer que l’avion de Guillaume Soro n’atterrirait plus à Abidjan, mais plutôt au Ghana.
Plusieurs proches de Guillaume Soro sont jugés actuellement pour divers chefs d’accusation dont ceux d’atteinte à la sûreté de l’État, complots contre l’autorité de l’État, tentative de déstabilisation, etc. Ils ont été arrêtés pour la plupart le 23 décembre 2019, à la suite de du retour manqué de leur leader en terre ivoirienne.

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Présidentielle américaine : Joe Biden se rapproche de la victoire, le décompte continue

Décès d'Arafat DJ : L'intégralité du communiqué du ministre de la Culture