Après l’arrivée de Laurent Gbagbo, ce que Issiaka Diaby a prévu de faire





apres-larrivee-de-laurent-gbagbo-ce-que-issiaka-diaby-a-prevu-de-faire


Issiaka Diaby, président du Collectif des victimes en Côte d’Ivoire (CVCI), ne démord pas dans son intention de voir l'ex-président Laurent Gbagbo aller en prison. Après le retour de Laurent Gbagbo, le jeudi 17 juin 2021, à Abidjan, Issiaka Diaby a encore donné de la voix.
" Nous dénonçons l’attitude du gouvernement à déplier le tapis rouge à l’ancien président ivoirien", s’est-il plaint. Annonçant que, dans les jours à venir, " les victimes de la crise passeront pour des témoignages chez le juge d'instruction relativement à la procédure ouverte contre Laurent Gbagbo depuis 2013".
Issiaka Diaby, se disant président du Collectif des victimes de Côte d’Ivoire (CVCI), donne de la voix depuis l’annonce du retour de l’ex-chef d’Etat ivoirien. Pour lui, le leader du Front populaire ivoirien (FPI) devait être arrêté dès son arrivée à Abidjan. Il avait même menacé : " On ne doit pas le protéger parce qu’il a causé du mal à la population. Nous avons chargé le ministre de l’Intérieur d’aller dire au président de la République que la décision de justice condamnant Laurent Gbagbo à 20 ans dans l’affaire de la casse de la BCEAO sera exécutée… Si rien n’est fait, nous allons nous rendre à l’aéroport pour manifester". Le jeudi 17 juin 2021, Laurent Gbagbo a atterri à Abidjan, accueilli par de nombreux militants et sympathisants. Issiaka Diaby et son groupe n’ont pas été aperçus à l'aéroport.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

CMU : 404 213 personnes enrôlées au 1er trimestre 2020, portant le nombre total à 2 280 974

Contentieux électoral : Affi dédie sa victoire aux défunts du FPI Abouo, Sangaré et Gossio